Volontaires à Sotchi: "il faut le vivre !"

Les Jeux ont créé un véritable esprit de bénévolat en Russie. En témoigne le nombre de volontaires à Sotchi.

russie-jo-sotchi-sport-olympisme-volontaire-benevole
Photo ‪fr.sochimediacenter.ru‬ -

"Le volontariat symbolise l’enthousiasme de la jeunesse pour un évènement, c’est une tradition importante qui soude le pays, et c’est l’occasion pour tous les jeunes de la Fédération de Russie, et même d’ailleurs, de se rencontrer et de partager une cause commune", explique avec ferveur Maria, jeune moscovite de 22 ans, volontaire bénévole aux JO de Sotchi.

Maria est partie accompagner des délégations internationales et servir d’interprète. "C’est un effort national que je veux supporter car je pense que ces évènements vont laisser à la ville et à ses environs des infrastructures ultra-modernes attirantes pour les investisseurs», dit-elle.

Ils sont plus de 200 000 à avoir répondu à l’appel lancé aux volontaires pour les Jeux Olympiques de Sotchi. Parmi eux, 25 000 ont été sélectionnés puis formés dans des domaines d’activité allant de l’accueil des délégations à l’aéroport à l’organisation de la cérémonie de clôture des Jeux.

Au total, ils représentent plus de 30 % des effectifs totaux assignés aux Jeux.

La sélection des volontaires a été gérée par 26 centres de recrutement répartis dans toute la Russie. Ces derniers doivent maîtriser avant tout plusieurs langues, avoir l’esprit d’équipe, et détenir un minimum de connaissance sur la famille Olympique. Peu de contrainte d’âge puisque toutes les personnes, âgées de 18 à 80 ans, pouvait devenir volontaire.

"L’humeur des JO dépend de vous"

Mi-janvier, le président Poutine a su faire monter la mayonnaise auprès de ces bénévoles en allant à leur rencontre, et a aiguisé leur sens des responsabilités lors de son discours.
"Vous avez la capacité de créer l’atmosphère dont dépendra l’humeur des visiteurs et des participants des Jeux Olympiques. Et c’est une des choses les plus importantes dans le programme olympique, leur a t-il déclaré. Les compétitions sportives sont une célébration. Elles sont toujours associées avec des émotions et de l’anxiété. Vous devez vous en rendre compte et avoir le sens de l’humour pour équilibrer les émotions des sportifs afin que les participants n’éprouvent que des émotions positives."

L'esprit patriotique est exalté chez la majorité d’entre eux, comme Alexey Preobrazhensky, un volontaire sportif très enthousiaste qui a déclaré auprès du CIO: "Les Jeux sont un projet unique en Russie, et c'est un honneur d'avoir une opportunité d'y participer. Être volontaire sportif et avoir la chance de travailler dans les montagnes est incroyable. C'est très difficile de le décrire avec des mots, il faut le vivre."

Qui sont les volontaires ?

Selon le site Francs Jeux, dédié au mouvement sportif international, l’âge moyen des volontaires est de 25 ans et l’équipe compte 60% d’hommes et 40% de femmes. Les statistiques montrent que la plupart des volontaires viennent de Sotchi même (24%), de Moscou (11%) ou de Saint-Pétersbourg (7%).

Environ 2 000 volontaires sont des étrangers venant principalement des Etats-Unis (10%), d’Ukraine (9%) et du Canada, de la Grande Bretagne et du Kazakhstan (8% chacun). 7% des volontaires étrangers viennent d’Allemagne, la France et la Biélorussie sont chacune représentés à 4%.

60% d’entre eux sont répartis sur les sites olympiques de la côte, et 40% travaillent dans les montagnes.

La plupart des volontaires ne repartiront de Sotchi que le 24 février, ou le 17 mars 2014 après les Jeux paralympiques.

Retrouvez RUSSIE INFO sur Facebook et Twitter

Découvrez Moscou autrement avec Portraits de Moscou. En vente sur Amazon et la Fnac
Vivre la Russie, le premier guide pratique de la Russie en vente sur Amazon et la Fnac

0


0
Login or register to post comments