Vague de remplacements à la tête des régions russes

0

Depuis le début de la semaine, les gouverneurs de deux régions russes ont été démis par le président Vladimir Poutine. Deux autres ont également donné leur démission.

Des sources proches du pouvoir citées par le journal RBK parlent d'un programme de "renouvellement" des gouverneurs régionaux à la suite des dernières élections en vue des élections présidentielles prévues pour le début de l'année 2018. D'après le journal Kommersant, des dizaines d'autres démissions sont à prévoir dans les jours à venir.

Les régions concernées sont à l'heure actuelle le Daguestan, le territoire de Krasnoïarsk, les oblasts de Samara et Nijni-Novgorod ; alors que les observateurs politiques russes prédisent le renvoi prochain des dirigeants des oblasts d'Ivanovo, de Mourmansk, d'Omsk et de Novossibirsk, du territoire de l'Altaï, du district autonome des Nénètes ainsi que de plusieurs entités du Caucase.

C'est la troisième fois depuis le mois de mai 2014 que de telles vagues de remplacements frappent ainsi les gouverneurs, une opération généralement analysée par les médias russes comme une tentative de Vladimir Poutine de placer ses hommes de confiance à la tête des administrations du pays.

Le porte-parole du Kremlin, Dimitri Peskov, parle d'un "renouvellement normal des gouverneurs" devant permettre l'ascension de "jeunes spécialistes talentueux".

0


0
Login or register to post comments