Une des plus grandes bibliothèques de Russie ravagée par un incendie à Moscou

0

À Moscou, un incendie d'origine indéterminée a ravagé l'Institut d'information scientifique en sciences humaines, créé en 1918. Son bâtiment conserve plus de 14 millions d'ouvrages et documents. Au moins 15 % seraient détruits.

L'incendie, qui n'a fait aucune victime, s'est déclaré vendredi vers 22 heures locales et aurait été maîtrisé dans la nuit de samedi à dimanche. Mais hier en milieu d'après-midi, une épaisse fumée blanche s'élevait encore au-dessus du vaste quadrilatère. Les pompiers vont continuer jusqu'à ce matin d'utiliser plusieurs lances, et des tonnes d'eau ont déjà été déversées. Elles aussi ont dû causer des ravages dans les rayonnages. Hier les riverains se plaignaient de «l'air irrespirable», suggérant que la combustion se poursuivait entre ces murs de couleur gris clair, typiques de l'architecture soviétique.

«C'est une grande perte pour la science, un Tchernobyl pour la recherche: il s'agit de la plus vaste collection de ce type dans le monde, équivalente, probablement, à la bibliothèque du Congrès des États-Unis à Washington, s'est d'ores et déjà désolé le président de l'Académie des sciences, Vladimir Fortov. On trouve ici des documents impossibles à trouver ailleurs.» «La plus grande partie des livres rares conservés dans cette bibliothèque ont été transportés d'Allemagne après la Seconde Guerre mondiale comme trophées: il s'agit de livres d'économie, de philosophie, de classiques du marxisme-léninisme», a précisé le directeur de la Bibliothèque de Russie, Alexandre Vissly.
La suite sur le site du Figaro.fr

Retrouvez RUSSIE INFO sur Facebook et Twitter

0


0
Login or register to post comments