Un supporter russe expulsé de France, revient assister à un match

0

C'est une nouvelle ombre sécuritaire au tableau d'un Euro 2016 qui n'avait pas vraiment besoin de cela: le président de l'Association des supporters russes, Alexandre Chpryguine, qui a fait partie des personnes expulsées de l'Hexagone après les incidents qui ont éclaté autour du match Angleterre-Russie à Marseille le 11 juin... a été arrêté à Toulouse, lundi 20 juin, alors qu'il assistait au troisième match de son équipe face au Pays de Galles.

L'annonce a été effectuée à l'AFP, au cours de la première mi-temps du match, par le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Pierre-Henry Brandet.

(...)

Placé en garde à vue le 14 juin, Chpryguine avait quitté la France avec dix-neuf supporters russes expulsés le 18 juin et avait annoncé, à peine le pied posé à Moscou, vouloir retourner en France. On ne sait pas s'il a fait l'objet d'une interdiction administrative de territoire:

"J'ai seulement été expulsé, mon visa Schengen n'a pas été annulé, tous les tampons sont là. Je peux légalement me trouver en Union européenne. Je suis au match avec un billet. Il n'y a rien d'anormal", a-t-il déclaré à l'AFP, lundi soir.
L'intégralité sur le site de Slate.fr

0


0
Login or register to post comments