Un jubilé très VIP pour le Collège universitaire français de Moscou

A l’occasion de ses 20 ans, célébrés les 3, 4 et 5 octobre sous le patronage du Président N. Sarkozy et du Président D. Medvedev, la prestigieuse institution ouvrira ses portes et accueillera, entre autres, Mikhaïl Gorbatchev, l’un de ses fondateurs.

De gauche à droite: Victor Sadovnitchi, recteur de l'université d'Etat de Moscou-Lomonossov, Marek Halter, président-fondateur du CUF, Guillaume Garreta, directeur du CUF

La célébration du jubilé, organisée le 3 octobre, sera suivie les 4 et 5 par une série de conférences et des tables rondes, réunissant les plus grands intellectuels français et russes.
Un événement qui se place dans la longue tradition et l’esprit du Collège universitaire français de Moscou.

Fondé à l’initiative du physicien russe Andreï Sakharov et de l’écrivain français Marek Halter, ce lieu a été conçu pour être «un Collège de France hors les murs.»

«L’idée de créer le Collège universitaire français de Moscou a germé avant 1990 et s’est concrétisée en 1991, juste avant la fin de l’URSS», explique Guillaume Garreta, directeur du CUF.

«L’enfant de la Perestroïka»

Pour l’historien Marc Ferro, «Marek Halter a eu l’idée qu’on pourrait incarner la Perestroïka et le changement d’humeur en URSS par une invitation systématique de chercheurs, de professeurs, d’écrivains, d’artistes pour que les Russes entendent de nouvelles voix auxquelles ils n’étaient pas habitués

C’est ainsi par exemple que ce spécialiste français de l’histoire soviétique est venu expliquer aux Russes les dessous de la Révolution d’Octobre 1917 lors de l’une de ces conférences données au sein de l’institution.

Depuis d’autres professeurs ou intellectuels tels que Jacques Derrida, Michel Crozier, Pierre Chaunu, François Furet, Luc Ferry, Alain Touraine ou René Rémond ont contribué au succès de ce Collège universitaire français, pensé comme une véritable fenêtre sur l’Occident.

«Ce Collège est un enfant de la Perestroïka car il reflète exactement ce que Mikhaïl Gorbatchev a voulu faire: ouverture à l’Ouest, fin de la censure, échanges académiques et intellectuels. C’est un projet qui s’inscrivait parfaitement dans un projet politique plus large», explique Guillaume Garreta.

Image of Guide Voir Moscou
Manufacturer: Hachette Tourisme
Part Number:
Price: EUR 21,95

Des invités prestigieux

L’ancien président de l’URSS a ainsi joué un rôle de «facilitateur» très important dans la fondation du CUF et c’est pour cette raison qu’il est attendu le 3 octobre à l’occasion de la célébration du 20ème anniversaire de la structure.

D’autres personnalités comme l’Ambassadeur de France, Jean de Gliniasty, le Ministre russe de l’Education, Andreï Foursenko, le recteur du MGU, Victor Sadovnitchi et l’homme d’affaires Mikhaïl Prokhorov devraient également être présentes.

La voix de la France

Aujourd’hui l’institution, spécialisée dans les sciences humaines (droit, histoire, sociologie, littérature et –depuis la rentrée 2011- philosophie), délivre une formation «à la française» grâce à un partenariat avec une dizaine d’établissements français prestigieux tels que la Sorbonne, Assas, l’ENS ou l’EHESS.

Ce cursus qui forme notamment les étudiants à la recherche et à l’enseignement est très sélectif. Car sur les 543 étudiants –toutes sections confondues- inscrits en première année en 2009, seulement 168 sont passés en deuxième année et 102 ont obtenu le diplôme en 2011. Depuis deux ans, le nombre d’inscriptions est d’ailleurs en forte augmentation et la tendance semble se poursuivre encore cette année.

th_th_CUP1.jpg
Etudiants du CUF
CUF

Ainsi, il y a encore quelques semaines, dans l’un des amphithéâtres de l’Université d’Etat de Moscou (MGU) se dégageait une ambiance studieuse et silencieuse. Près de 400 étudiants, assis sur des bancs en bois d’époque, planchaient sur un test de langue française en vue d’intégrer la filière francophone, si réputée, du Collège universitaire français de Moscou (CUF).

A l’issue de cet examen, seuls 250 étudiants seront admis. Les autres seront orientés vers la filière russophone du Collège dont les locaux sont situés dans le célèbre gratte-ciel stalinien du Mont des Moineaux.

Le Collège est aussi ouvert aux auditeurs libres qui peuvent assister gratuitement aux cycles de conférences dispensées par les professeurs français invités, et ce conformément à l’esprit insufflé dès la création de cette structure, il y a vingt ans.

Pour participer à ces festivités, inscrivez-vous à l’adresse suivante avant le 30 septembre: cuf20ans [at] gmail [dot] com

Toutes les informations sur le site du CUF :

Retrouvez Aujourd'hui la Russie sur Facebook

0


0
Login or register to post comments