procès

Alexeï Navalny ne sera pas le "Mandela russe"

La rumeur s’est avérée vraie. Depuis que l'opposant politique a été remis en liberté après sa condamnation à cinq ans de camps, l’opinion publique russe pressentait que la justice ferait preuve de clémence. Une décision qui ressemble à une victoire du Kremlin.

Alexeï Navalny condamné à 5 ans de camps

Le leader de l’opposition anti-Poutine est parti menotté du tribunal. Des manifestants rassemblés devant le tribunal étaient choqués, quand d'autres pleuraient, à l'issue du verdict.

Syndiquer le contenu