Stalingrad pour un jour

Le 2 février dernier, Volgograd est redevenue Stalingrad pour un jour. L’occasion de faire plaisir aux vétérans qui ont fêté les 70 ans de leur victoire à Stalingrad.

russie-histoire-stalingrad-volgograd-urss-staline-guerre
Volgograd rebaptisée Stalingrad pour le 70ème anniversaire de sa victoire

Les célébrations consacrées aux 70 ans de la bataille de Stalingrad ont été l’occasion d’une discussion sur la possibilité de renommer la ville de Volgograd en Stalingrad.
Lors des festivités, le vice Premier ministre de la Fédération de Russie, Dimitri Rogozine, s’est prononcé en faveur de cette idée. Un peu plus tard, la présidente du Conseil de la Fédération (Chambre haute du parlement russe) Valentina Matviénko a proposé de demander l’avis des habitants de Volgograd par le biais d’un référendum municipal.

Néanmoins, l’idée de renommer la ville ne semble pas avoir reçu l’approbation du Président de Russie et n’est même pas à l’ordre du jour.
Interrogé sur le sujet, Youri Nikiforov, chef de chaire d’histoire à l’université d’Etat de Moscou Sholokhovo estime « qu’aujourd’hui, le nom de la ville est secondaire pour les habitants. Ce sont surtout les médias qui en parlent. Si on faisait un vote, le nom de Volgograd l’emporterait. Il n’en reste plus beaucoup qui ont connu Stalingrad. »

Volgograd a donc été « renommée que pour un jour ». C’est Andrey Sérenko, un politique de Volgograd qui fut à l’origine de cette proposition de consensus. Après s’être exprimé à la réunion du club d’experts de Volgograd, il en a résulté que plutôt qu’une vraie réforme administrative, il valait mieux un clin d’oeil médiatique aux vétérans et une expérience émotionnelle innovante.
Ainsi Volgograd a été renommée par les journalistes et certains hommes politiques, qui ont mis un point d’honneur ce jour-là à saluer l’exploit de Stalingrad.

Une commémoration émotionnelle

Lors de la célébration, des admirateurs de Staline ont même obtenu la permission de placarder des portraits du grand guide sur cinq bus municipaux.

18-6-1.jpg
sur les bus
www.ng.ru

L’historien Youri Nikiforov rappelle cependant que « les Russes célèbrent le début et la fin de la bataille mais cette célébration n’a aucun lien avec la figure de Staline. Il était le chef de guerre mais il n’a rien à voir avec la bataille. Ce n’est pas une commémoration idéologique mais émotionnelle. Et on ne peut pas faire silence sur cette bataille car cela serait antipatriotique

Image of Stalingrad
Manufacturer: Le Livre de Poche
Part Number:
Price: EUR 8,60

Le président Vladimir Poutine lui-même a félicité «Stalingrad» dans son discours du 2 février. La bataille de Stalingrad est une date clé de la Seconde Guerre mondiale car « avant cette bataille, les Russes et le monde entier croyaient en la défaite de l’URSS. Après, les avis se sont inversés et on ne doutait plus de la victoire soviétique», indique Youri Nikiforov qui rappelle que côté soviétique, entre les morts et les blessés, il y a eu plus d’un million de pertes militaires. Et qu’il y a vingt ans, on célébrait davantage cette victoire car il y avait plus de vétérans.

Actuellement, il reste seulement 481 vétérans de la bataille de Stalingrad à Volgograd. Aussi, pour le rédacteur en chef du journal gorodskie vésti, Stanislav Alishchenko, il reste peu de temps pour renommer Volgograd en Stalingrad et offrir aux vétérans ce « cadeau de départ ».

Retrouvez Aujourd'hui la Russie sur Facebook et Twitter

0


0
Portrait de Mokhtar AMRI

Complètement d'accord avec cette Idée. Autant pour Leningrad je peux comprendre de revenir au Nom de Saint Peterborough Autant Pour Stalingrad, je trouve que d'avoir changer le nom de la ville fut une erreur de gout, une erreur de envers l'histoire et envers nos grands parents. A nos hommes vaillants et courageux tombés lors de la Grande guerre.



Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires