Sotchi: un projet pour exterminer les chiens errants fait scandale

0

Le projet d'exterminer plus de 2.000 animaux errants à Sotchi, la ville hôte des jeux Olympiques d'hiver de 2014, a provoqué une controverse dans cette cité des bords de la mer Noire, poussant les autorités à faire machine arrière.

La municipalité de Sotchi a mis en ligne fin mars un appel d'offres pour sélectionner une entreprise chargée d'éliminer plus de 2.000 chiens et chats errants d'ici à la fin de l'année.

Image of Ces bêtes qu'on abat : Journal d'un enquêteur dans les abattoirs français (1993-2008)
Manufacturer: L'Harmattan
Part Number:
Price: EUR 23,50

Dans son cahier des charges, la mairie spécifiait que l'entreprise sélectionnée devait organiser des patrouilles entre cinq heures du matin et huit heures du matin. Le montant du contrat s'élevait à 1,7 million de roubles (41.000 euros).

Mais l'appel d'offres a suscité de vives critiques. Le week-end dernier, des militants locaux ont organisé une manifestation pour réclamer que les animaux ne soient pas éliminés, mais stérilisés ou placés dans des refuges.

Face au scandale, aucune entreprise ne s'est manifestée et l'appel d'offres a finalement échoué.

"L'appel d'offres a suscité beaucoup de critiques, mais nous en sommes pas cruels, nous essayons juste de régler ce problème", a déclaré jeudi un porte-parole de la municipalité de Sotchi à l'AFP. "Nous avons des meutes d'animaux dans la ville, ils attaquent parfois les enfants. Souvent, ces animaux sont malades, ils véhiculent des maladies", a-t-il ajouté.

"Les autorités envisagent maintenant de construire un refuge d'animaux, le premier de la ville, et un nouvel appel d'offres sera lancé, mais pour stériliser les animaux cette fois-ci", a-t-il dit.

Le problème des animaux errants est principalement celui des chiens, dont des meutes entières errent jusque dans des grandes villes comme Moscou.

Près de 400 personnes sont mortes attaquées par des chiens entre 2000 et 2010 en Russie, selon des chiffres officiels. Plus de 13.000 personnes sont mordues chaque année, rien que dans la capitale russe.

Malgré cela, beaucoup de Russes sont par ailleurs enclins à défendre les animaux.
Source AFP

Retrouvez Aujourd'hui la Russie sur Facebook et Twitter

Découvrez Moscou autrement avec le guide "Portraits de Moscou"

0


0
Login or register to post comments