Sondage : les Russes ont moins peur

0

Le centre de sondages russe VCIOM a présenté les données d’une enquête réalisée fin 2016 sur les problèmes que les Russes craignent le plus. Un indice de la peur a été calculé, qui montre à quelle hauteur de probabilité les sondés pensent que tel problème peut arriver.

Les peurs liées aux conflits internationaux, ainsi qu’à l'augmentation des prix, restent les principaux facteurs d’angoisses dans la société. Cependant les indices sont moins élevés qu’au début de l’année.
En janvier 2016, la peur des conflits internationaux atteignait 23 points. Elle est désormais à 14 points.

De même, l'indicateur concernant la hausse des prix des biens et de la dépréciation de l’épargne est tombé à son niveau le plus bas en 2016.

Les craintes liées a la criminalité ont aussi chuté, comme les celles lieux aux problèmes de santé potentiels.

Les conflits familiaux occupent toujours la dernière place dans le classement des "peurs", après la crainte de perdre son emploi.

Un des responsables de l’enquête a déclaré : "Décembre 2016 a été l’un des mois les plus silencieux de l’année dernière, ce qui reflète les résultats du sondage. Deux facteurs clés peuvent être pris en compte. La stabilité atypique du marché des devises et les déclarations favorables en faveur de la paix. Le résultat global est l’'affaiblissement de la crainte dominante".

0


0
Login or register to post comments