Sarkozy s'oppose au projet de taxation des biens immobiliers en France des expatriés

0

Thierry Mariani, Secrétaire d’Etat aux Transports, mais également Secrétaire National UMP en charge des Français de l’Etranger et neuf sénateurs UMP représentants les Français établis hors de France ont été reçus samedi 18 juin à l’Élysée par le Président de la République Nicolas Sarkozy et François Baroin, Ministre du Budget.

Image of S'expatrier en toute connaissance de cause
Manufacturer: Eyrolles
Part Number:
Price: EUR 15,20

À nouveau à l'ordre du jour, comme lors de la réunion le 30 mai dernier entre le Secrétaire d’État et le Chef de l’État, le projet de réforme fiscale du patrimoine et particulièrement les mesures concernant les Français résidant à l’étranger.

"J'ai pu m'entretenir à plusieurs reprises avec le Président de la République sur la différence à faire entre les exilés fiscaux et la grande majorité de nos compatriotes expatriés pour des raisons professionnelles et le Président a tout a fait compris cette différence", indique Thierry Mariani.

"La réforme fiscale contient un article prévoyant de taxer le patrimoine immobilier en France des expatriés. Cet article était perçu comme injuste auprès d'un grand nombre des Français établis hors de France et c'est pourquoi l'ensemble des sénateurs de la majorité présidentielle et moi-même, nous sommes mobilisés", poursuit le Secrétaire National UMP, également candidat aux élections législatives pour les Français de l'étranger de la 11ème Circonscription (Asie, Océanie, Russie).

"Aujourd'hui, le Président nous a annoncé que cet article serait supprimé de la réforme, ce qui est une bonne chose pour tous", conclut-il. « Les Français de l’étranger n’auront donc pas de taxes supplémentaires sur leur résidence en France".

Les sénateurs et le Secrétaire d'Etat sont ressortis très satisfaits de l'entretien avec le chef de l'Etat français qui a tenu au cours de la réunion à leur rappeler qu’il était d’une part « extrêmement attaché à la communauté expatriée » et d’autre part « qu’il n’était en aucun cas question de revenir sur la bi-nationalité qui est l’une des richesses de la France ».

0


0
Portrait de Macha

Très bonne nouvelle !!



Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires