Russie: un téléthon pour sauver la chaîne TV Dojd

TV Dojd, la seule télévision entièrement indépendante de Russie, continue à lutter pour sa survie avec l'aide de ses téléspectateurs. Le téléthon qui a débuté fin mars a permis de collecter des fonds suffisants pour continuer à émettre pendant un peu plus de 53 jours.

russie-television-media-dojd-censure-journalisme-journaliste
L'équipe restante de TV Dojd

La principale chaîne de télévision d'opposition russe et l'une des rares sources d'information indépendante du pays, Dojd (Pluie en russe), est menacée de fermeture après avoir effectué un sondage jugé antipatriotique par le gouvernement. La chaîne de télévision a publié un sondage demandant si l'Union soviétique aurait dû laisser les armées de l'Allemagne nazie prendre Leningrad pendant la Seconde Guerre mondiale pour épargner des centaines de milliers de vies (environ 800.000 personnes sont mortes au cours du siège de la ville), et ce à la veille du 70e anniversaire de la bataille.

Le sondage a créé une vive polémique et a été rapidement retiré par le rédacteur en chef de la chaîne qui s'est excusé dans une lettre ouverte en affirmant qu'il «n'était pas dans son intention d'insulter qui que ce soit», avait rapporté l'AFP.
Des excuses qui n'ont pas suffi puisque 90 % des câblo-opérateurs de Russie ont décidé d'arrêter de transmettre TV Dojd, réduisant ainsi son audience en Russie de plus de 17 millions de foyers à environ 2,5 millions seulement. Selon le directeur des investissements de TV Dojd, Alexandre Vinokourov, la chaîne était “absolument certaine” que les entreprises se détournant peu à peu de la chaîne l'ont fait “sous pression”.

Pour mémoire, TV Dojd est née en avril 2010 sous la forme d'une chaîne de télé en ligne, et un an plus tard elle atteignait le million de téléspectateurs mensuels. Pendant l'élection présidentielle de 2012, elle en a attiré de nouveaux en étant la seule à accorder du temps d'antenne à des leaders de l'opposition.

Il faut sauver la chaîne Dojd

Environ 70% des revenus de TV Dojd provenant de la pub, la situation nécessitait un changement de modèle économique. Avec la fonte des revenus, les équipes se réduisent et, le temps passant, beaucoup se sont demandé ce que TV Dojd pouvait faire pour éviter la faillite. La direction a décidé de demander aux téléspectateurs des frais d'abonnement et des dons – méthode de renflouement utilisée par certaines télés et radios occidentales, comme le réseau National Public Broadcasting américain.

"Demain il n'y aura peut-être plus de TV Dojd”, dit la campagne pour ce téléthon, et “cette semaine sera décisive". Depuis le 24 mars, TV Dojd affiche à l'écran le total des fonds collectés.

Alexandre Vinokourov estime que la chaîne a besoin dans l'immédiat de 20,6 millions de roubles (un demi-million de dollars) par mois pour survivre. Ce chiffre représente la moitié du budget initialement prévu pour 2014. En comparaison, la télé d'Etat Russia Today a dépensé 933 millions de roubles (26 millions de dollars) par mois en 2013. Alexandre Vinokourov a déclaré que la chaîne réduisait ses coûts le plus possible – le directeur général ne touche actuellement que 14 000 roubles (400 dollars) par mois.

Le soutien des internautes

Les fonds ont été apportés par les internautes russes, à la fois en Russie et à l'étranger. Michael McFaul, l'ex-ambassadeur américain en Russie, a tweeté :"Suivez le téléthon lancé par TVDojd qui a lieu ce ce moment. TVDojd fait du journalisme indépendant et de qualité comme la Russie et le monde en ont besoin."

Le poète russe Andreï Lojkine demande sur un site d'autoédition pour écrivains (Proza.ru):"N'est-il pas mieux d'entendre, ne serait-ce que de temps en temps, une opinion alternative ? Si l'on n'entend que celle de l'Etat, quels points de comparaison aura-t-on ?"

De nombreux soutiens à TVDojd viennent aussi d'Ukrainiens, qui la considèrent comme l'un des rares médias russes qui leur soit favorable. Selon le site Alexa, 68,2% du public de TV Dojd sur le Web vient de Russie et 11% d'Ukraine. Quoi qu'il en soit, l'audience ukrainienne est en hausse. Entre le 16 et le 29 mars, TV Dojd est passée de la 174e à la 132e place en Ukraine. La popularité du site Web est en hausse en Russie aussi, où il passe de la 101e place à la 76e.

Même si dans l'immédiat TV Dojd a des fonds suffisants pour émettre pendant deux mois supplémentaires et que son audience Internet augmente, personne ne pourra la protéger si le mastodonte de la censure russe s'en prend à elle.

Comme le montrent les récents blocages de sites d'opposition, le Kremlin peut se permettre de bloquer n'importe quel site Internet, en toute impunité.

Retrouvez RUSSIE INFO sur Facebook et Twitter

Avec notre partenaire:
0


0
Login or register to post comments