Russie: "Les rave-parties et leur culture ont toujours eu mauvaise presse"

Le clou du festival Present Perfect organisé à Saint-Pétersbourg était une rave-party de vingt heures au Musée de street-art.
Rencontre avec Artiom Kriouchkov, l’un des organisateur du festival.

russe-russes-festival-concert-petersbourg-musique
Photo: Organisateurs

Du 28 au 30 juillet, le Musée de street-art de Saint-Pétersbourg a accueilli la troisième édition du festival PRESENT PERFECT ; pendant les trois jours qu’a duré le festival, plus de 50 artistes russes et étrangers se sont succédé sous une pluie battante ou un soleil de plomb à six emplacements différents de Saint-Pétersbourg.

Le clou du festival Present Perfect était une rave-party de vingt heures organisée au Musée de street-art. Les organisateurs avaient installé cinq scènes différentes, deux occupées par Red Light Radio, ainsi que la légendaire salle de concert Boiler Room.

Le festival aurait bien pu devenir l’évènement de l’été, si la météo ne s’était pas chargée de gâcher la fête. Un véritable déluge s’est abattu pendant toute la nuit du 29 au 30 juillet, empêchant l’évènement de faire le plein malgré ses têtes d’affiche impressionnantes : Daniel Avery, Planetary Assault Systems, DJ Pierre et Atom TMхTobias.

Il a néanmoins fait le bonheur des fans les plus courageux et les mieux préparés, venus danser au milieu des flaques en imperméables et bottes en caoutchouc.

th_IMG_5662_Atom_TM_x_Tobias.jpg
Atom TMхTobias
Organisateurs

th_12_planetary_assault_systems.jpg
Planetary Assault Systems
Organisateurs

th_7_LTJ_Bukem__MC_Stamina.jpg
LTJ Bukem et MC Stamina
Organisateurs

th_Foto_report__209.jpg
Present Perfect
Organisateurs

Russie Info a interviewé Artiom Kriouchkov, l’un des fondateurs de l’association d’artistes Roots United et le responsable de l’organisation du festival Present Perfect.

Russie Info: Parlez-nous de l’histoire du festival et de sa dynamique actuelle.

Artiom Kriouchkov : L’histoire du festival a commencé il y a à peine trois ans, lorsque qu’il s’est tenu pour la toute première fois. Cette année, le nombre de participants est en hausse de 30% et le programme a duré trois jours pleins.

Russie Info: Quel est le message de l’évènement ?

Artiom Kriouchkov : Son message est inclus dans son nom : Present Perfect. Ce festival est un bilan temporaire, un échantillon de ce qui selon nous représente le meilleur de la musique électronique au moment de sa tenue.

Russie Info: À quel moment la préparation de l’évènement et l’invitation des artistes commence-t-elle ?

Artiom Kriouchkov : Dès la fin du festival, nous commençons à analyser nos erreurs et à préparer l’édition suivante en tenant compte de l’expérience acquise. Nous essayons toujours d’agir à chaud, alors que les souvenirs sont encore frais. Nous commençons à inviter les artistes six mois à l’avance.

Russie Info: Sur quels critères vous basez-vous pour choisir les artistes ? Est-il difficile de faire venir autant d’artistes étrangers ?

Artiom Kriouchkov : Nous prenons nos décisions uniquement sur la base de nos propres préférences musicales. Bien sûr, ce n’est pas facile de faire venir un grand nombre d’artistes étrangers, mais notre équipe se charge d’organiser leur logistique et leur hébergement a été assuré par notre partenaire DOM Boutique Hotel. La météo est bien plus difficile à prévoir !

Russie Info: Comment décririez-vous votre public ?

Artiom Kriouchkov : Nous aimons beaucoup le public russe, c’est un public très chaleureux et intelligent.

Russie Info: N’avez-vous pas l’impression que la culture des rave-parties est aujourd’hui assez mal vue par la société ?

Artiom Kriouchkov : Les rave-parties et leur culture ont toujours eu mauvaise presse, rien de nouveau de ce côté-là ! [en français] Vive la résistance !

0


0
Login or register to post comments