Russie : le sentiment d'une vraie opposition baisse dans l'opinion

0

Un nouveau sondage du centre d'analyse russe Levada semble montrer que les Russes croient moins qu'avant en l'existence d'une opposition dans leur pays.
La baisse est spécialement sensible depuis un an alors que les opinions avaient peu évolué depuis 2012.
Ils étaient 20% en février 2015 à penser qu'il n'y avait pas ou très peu d'opposition. Ce pourcentage a augmenté de 7 points en une année : 27% des sondés partagent désormais cet avis.

De même, ceux qui pensent que la Russie a besoin maintenant d'une opposition, sont passés de 58% à 52%. En juillet 2012, l’année des manifestations sur la place Bolotnaia, 62% des sondés pensaient que l'opposition était nécessaire.

De plus, 26% des sondés pensent aujourd'hui que les problèmes russes actuels ne peuvent être résolus que par une seule main ferme. Ils étaient légèrement moins à le penser en 2015, soit 23%.

Parmi les personnalités de l'opposition les plus connues, Vladimir Jirinovski, président du Parti libéral-démocrate de Russie, et Guennadi Ziouganov, leader des communistes, arrivent en tête. Mikhaïl Khodorkovski, non présent dans le sondage les années précédentes est désormais 3ieme sur la liste mais il est celui qui inspire le moins de confiance parmi les sondés. Jirinovski et Ziouganov sont aussi ceux qui inspirent le plus confiance. Alexis Navalny est la huitième personnalité de l'opposition la plus connue.

La dernière question du sondage porte sur l'installation d’une plaque commémorative sur le lieu de l'assassinat de l'opposant Boris Nemstov : A Moscou, 37% y sont favorables, 29% sont plutôt contre, et 30% ne s'en soucient pas. Mais dans la Russie dans son ensemble, les résultats divergent fortement puisque seulement 17% y sont favorables. 37% contre, et 38% ne s'y intéressent pas.

0


0
Login or register to post comments