RUSSIE : Comment bien choisir sa matriochka

La matriochka, poupée emblématique de l’artisanat russe, est toujours autant prisée par les touristes. Quelques conseils pour reconnaître une belle poupée.

russie-russe-artisanat-tradition-matriochka-patrimoine-poupee-commerce
Matriochka - Contes populaires russes

La matriochka a vu le jour dans les années 1890. La célèbre poupée gigogne s’inspire de poupées de taille décroissante rapportées du Japon par l’industriel Alexeï Mamontov, et retravaillée à la mode russe. Sous la houlette du marchand de jouets, la production de matriochkas s’est développée dans la ville de Serguiev-Possad.

La fabrication des premières matriochkas fut confiée à un artisan russe, Vassili Zvezdotchkine, et au peintre Sergueï Malioutine. Ainsi, si la forme des matriochkas est vraisemblablement inspirée de poupées japonaises, les deux artistes russes vont modeler la poupée gigogne pour lui donner un caractère typiquement russe.

La matriochka authentique et traditionnelle représente une matrone (Matriona, prénom courant pour les femmes russes de l’époque, et diminutif de Matriochka), souriante et bienveillante, qui porte un coq sous le bras, symbole de fertilité. Cette première poupée laisse place à sept autres petites poupées emboîtées les unes dans les autres, et représentant les enfants de la matrone. La dernière poupée, la plus petite, est un petit bébé emmailloté.

Matriochka_classique_jusqua_12_pieces.jpg
Matriochka classique
douze pièces

A l’origine, les matriochkas sont fabriquées en bois de tilleul, pour ses qualités de souplesse, de robustesse et parce que c’est un bois répandu en Russie. Le tilleul est resté l’un des bois de fabrication traditionnelle privilégié, avec le bouleau.

Il existe aussi des matriochkas en plastique, mais celles-ci ne sont, bien entendu, pas des matriochkas traditionnelles.

La technique traditionnelle de peinture privilégiait à l’origine la gouache, puis la peinture à l’huile et la tempéra (technique à base d’œuf) ont pris le relais. Aujourd’hui, les différentes techniques peuvent se combiner les unes aux autres, et le prix de la poupée dépendra souvent du raffinement de sa peinture.

Serguiev-Possad est resté l’un des grands centres de production des poupées gigognes, pourtant d’autres lieux se sont également fait une réputation notable pour leur création de matriochkas tels que Semionov, et les régions de Nijni Novgorod, de Mordovie, ou encore Tver’.

De même, on retrouve aujourd’hui différents styles de matriochkas : les traditionnelles ou les classiques, qui se rapprochent le plus du modèle original en représentant une femme avenante en habits traditionnels.

matriochka_traditionnelle_.jpg
Matriochka traditionnelle
.

avec_samovar_haut_de_gamme.jpg
Matriochka avec samovar
Haut de gamme

Le succès des matriochkas a généré toute une vague d’innovations dans les créations, et l’on en trouve aujourd’hui des inattendues, représentant des hommes politiques russes et occidentaux !

Il existe ainsi une grande variété de modèles qui peut rendre le choix des matriochkas difficile. 5 étapes sont indispensables pour bien choisir sa matriochka.

Quel budget ?

L’éventail des prix est très large : de quelques euros pour celles produites de façon industrielle, à plusieurs milliers d’euros pour les matriochkas de collection. Il est donc important de définir son budget avant de se lancer dans l’achat de poupées gigognes.
Pour des poupées classiques ou traditionnelles de qualité, fabriquées en Russie, comptez entre 10 et 20 euros pour le set de 5 à 7 poupées.
En deçà de 10 euros, ce sont généralement des modèles non artisanaux, ou des sets de seulement 3 pièces. Si vous cherchez des matriochkas haut de gamme à collectionner, il faut compter au minimum entre 70 et 300 euros.

Où acheter les matriochkas ?

En Russie, il existe un très grand choix de matriochkas disponibles dans les marchés d’artisanat ou dans les boutiques d’objets russes. Depuis la France, il existe des sites internet spécialisés dans la vente d’artisanat russe.

Matriochkas traditionnelles ou contemporaines ?

Une fois votre budget établi, vous pouvez choisir le style de matriochka pour votre achat : classique avec des couleurs et traits relativement simples ; traditionnel pour des poupées plus élaborées, souvent ornées de décors raffinés ; originales, avec des personnages de contes russes, ou encore contemporaines, avec des répliques d’œuvres d’art ou représentant des personnalités politiques.

5pieces_avec_animaux_haut_de_gamme.jpg
Cinq pièces avec animaux
Haut de gamme

Quelle technique de peinture ?

Cela dépend si la matriochka sera un objet à collectionner ou à usage ordinaire. Pour du haut de gamme, préférez une matriochka peinte à la tempéra, avec des détails dorés à la feuille d’or ou à la Patale (peinture imitant l'or).

La qualité du produit

Pour être sûr de la qualité, vérifiez la provenance des poupées en vous assurant qu’elles sont fabriquées en Russie. Si ce sont des matriochkas haut de gamme, le nom de l’artiste est normalement inscrit de sa main sous la matriochka.

Vérifiez également que le tournage du bois a été convenablement réalisé et que chaque matriochka s’ouvre et se referme correctement. Il est normal qu’il faille parfois légèrement forcer pour refermer les matriochkas, et ce à cause des fluctuations normales du bois en fonction des conditions de température et d’humidité.

0


0
Login or register to post comments