Radio Europa Plus : Georges Polinski a rendu l’antenne

L’entrepreneur français, fondateur de la radio russe Europa Plus, a été débarqué de son groupe EMG. Par notre partenaire Le Fil Franco-Russe.

Les règles de l’entreprenariat en Russie réservent des surprises aux hommes d’affaires occidentaux. Georges Polinski, l’emblématique fondateur d’Europa Plus, une radio FM russe, vient de l’apprendre à ses dépens: il a été expulsé de la présidence de son groupe des medias EMG.

L’entrepreneur français avait créé Europa Plus en Russie en 1989, mettant à profit son expérience des « radios libres » à Nantes et à Bordeaux. Première radio musicale privée en Russie, au fil des années sa création est devenue un des leaders du marché, s’étoffant pour devenir Evropeisky Media Group.

En 2004 le groupe Lagardère a pris 100% du capital. Georges Polinski a été nommé conseiller spécial auprès du groupe français, tout en gardant la présidence de l’EMG.
En 2006, le groupe compte à son actif les radios Evropa Plus et Retro FM (qui ressemble beaucoup à Radio Nostalgie) ainsi que quatre autre radios, un millier de stations à travers la Russie et 23 millions d’auditeurs. Georges Polinski incarne l’image de l’entrepreneur français courageux et russophile, et qui réussit.

Il rencontre Poutine « quand il le souhaite »

Devenu aussi citoyen russe, il compte ses entrées jusqu’au Kremlin et confie à ses contacts professionnels qu’il entretient des relations proches avec Vladimir Poutine, alors président russe, et qu’il peut le rencontrer « quand il le souhaite ».


En 2011, EMG devient l’un des trois leaders du marché de la FM, aux côtés des groupes Russkaya Mediagruppa-Russkoe Radio et VKPM-Profmedia-AvtoRadio. Le groupe de Georges Polinski affiche 47 millions d’euros du chiffre d’affaires. Son bénéfice opérationnel s’élève à 9,9 millions d’euros, selon les déclarations de l’entrepreneur. Mais une nouvelle loi adoptée par le gouvernement de M. Poutine, impose aux investisseurs étrangers dans les médias de céder la majorité du capital aux locaux.

Image of Guide Voir Moscou
Manufacturer: Hachette Tourisme
Part Number:
Price: EUR 21,95

Lagardère en profite pour proposer la totalité du capital d’EMG à la vente. Georges Polinski fait une offre avec le soutien de la VTB, une banque parapublique russe. «J’ai proposé l’équivalent de 135 millions de dollars... J’avais demandé et reçu l’approbation du Kremlin pour cet investissement», affirme-t-il dans une interview au quotidien Kommersant.


Polinski débarqué de la présidence

M. Polinski n’est pas le seul prétendant. Le groupe SDS, une holding minière originaire de Kemerovo en Sibérie, fait aussi une offre, d’un montant de 20% supérieur à celle de l’entrepreneur français.

Qui plus est, SDS n’exige aucune garantie sur l’apurement du passif. Simultanément, mais il ne s’agit que d’un malheureux concours de circonstances, la banque VTB retire son soutien au projet de M. Polinski. C’est SDS qui devient propriétaire du groupe EMG, fin 2011. Début avril 2012, M. Polinski est débarqué de la présidence.


Depuis, l’homme d’affaires français explique que cette opération a été menée par Vladimir Gridine, l’un des deux actionnaires principaux de SDS, et surtout un homme politique et député du Parlement sur la liste du parti de Poutine.
Et que le but de l’opération serait de prendre le contrôle de ce groupe des médias axé sur le divertissement afin d’y introduire du contenu à caractère politique.

Selon M. Polinski, c’est lui-même qui a pris la décision de partir : « Je refuse d’être une marionnette aux mains du parti Edinaya Rossia et de M. Gridine », affirme-t-il dans l’interview. L’entrepreneur français étant désormais citoyen russe et se trouvant sur le territoire russe, on peut comprendre qu’il ne souhaite pas pousser plus loin ses analyses politiques. « Je vais rester en Russie ! », proclame M. Polinski. Tout en se rappelant qu’il a aussi gardé son passeport français.

La station Europa Plus créée il y a plus de 20 ans, a plus de 10 millions d’auditeurs par jour. Son réseau couvre 11 fuseaux horaires. À Moscou, elle émet depuis la tour d'Ostankino, la plus haute tour de diffusion sur le continent européen (540 mètres).

Retrouvez Aujourd'hui la Russie sur Facebook

Nouveau ! Aujourd'hui la Russie est aussi sur Twitter

Avec notre partenaire:
0


0
Login or register to post comments