Pas d'ingérence de la Russie à l'Est de l'Ukraine, selon Poutine

0

Face aux tensions qui s'aggravent quotidiennement entre l'Ukraine et la Russie, Poutine et Obama ont décroché leur téléphone lundi 14 avril dans la soirée pour échanger sur le sujet.

Un appel qui, comme les discussions entre Moscou et le reste des dirigeants occidentaux, a permis à chacun d'exprimer son point de vue ainsi que ses inquiétudes sans pour autant qu'il soit envisagé de lâcher du lest. D'un côté, comme de l'autre.

"En réponse aux préoccupations exprimées par le président américain concernant une prétendue ingérence russe dans le sud-est de l'Ukraine, le président russe a observé que de telles spéculations étaient basées sur des informations infondées", a expliqué le Kremlin dans un communiqué.

Poutine se défend donc de soutenir ou d'intervenir de quelque manière que ce soit sur les territoire ukrainien avec lequel il partage plus de 1500 kilomètres de frontière — frontière le long de laquelle serait massés environ 40.000 soldats russes.

Le Kremlin — qui assure n'avoir aucunes vues sur son voisin — a par ailleurs assuré que le président avait aussi demandé à Obama de "faire tout son possible pour ne pas permettre l'usage de la force et un bain de sang" en Ukraine.

Le président américain a demandé de son côté à son homologue russe de convaincre les insurgés armés pro-russes de l'Est de l'Ukraine de déposer les armes, alors qu'ils sont repassés à l'offensive lundi.

L'intégralité de l'article sur le Huffington Post

Retrouvez RUSSIE INFO sur Facebook et Twitter

0


0
Login or register to post comments