Navalny toujours interdit de candidature à la présidentielle

0

Alexeï Navalny, n'a "actuellement" pas le droit de se présenter à la présidentielle de mars 2018 en raison de sa condamnation à cinq ans avec sursis pour détournement de fonds, vient d'indiquer la commission électorale centrale.

"Actuellement, Alexeï Navalny n'a pas le droit d'être élu", a annoncé la commission dans un communiqué, rappelant que les candidatures en pourront être officiellement enregistrées qu'à partir de décembre prochain.

Alexeï Navalny a été reconnu coupable début février du détournement en 2009 de quelque 400.000 euros au détriment d'une société publique d'exploitation forestière alors qu'il était consultant du gouverneur libéral de la région de Kirov.

La présidente de la commission électorale, Ella Pamfilova, explique toutefois qu'Alexeï Navalny pourrait se pourvoir en cassation. Le cas échéant, si sa condamnation était annulée, il pourrait alors présenter sa candidature normalement.

L'opposant reste déterminé à se présenter à l'élection présidentielle prévue au printemps 2018. Son avenir politique dépend en fait de l'interprétation de la Constitution et de la loi électorale, la première stipulant que quiconque peut être candidat s'il n'est pas en détention, la seconde que tout candidat doit avoir purgé sa peine, qu'elle soit ferme ou avec sursis.

Alexeï Navalny purge actuellement une peine de 25 jours de prison pour avoir organisé dans les rues de Moscou et de plusieurs autres villes russes une manifestation anticorruption d'ampleur. Il doit retrouver la liberté le 7 juillet.
D'après AFP.

0


0
Login or register to post comments