Moscow Flower Show: un lien fleuri entre la Russie et la France

Le Festival international des jardins et des fleurs a eu lieu à Moscou pour la quatrième fois du 25 juin au 5 juillet dernier. Interview de Marie-Sol de la Tour d’Auvergne, membre du jury, vice-présidente de la Fondation des Parcs et Jardins de France, en charge des échanges avec la Russie.

fleurs-russie-russes-jardin-nature-tradition-france-parc-histoire

En Russie, le Moscow Flower Show est l’unique événement international dédié à l’horticulture contemporaine. Il comprend un concours de jardins pour les architectes et ouvre un espace d’échanges professionnels aux spécialistes venant des différents pays.

En dépit de son titre anglais, le festival s’appuie beaucoup sur l’art paysager français. Toute une journée lui est dédiée sous le nom Journée de la rose. Cette appellation poétique est liée à la participation de la Maison Meilland qui présente à chaque édition une nouvelle variété de rose.

En 2015, l’évènement principal de la Journée française a été l’annonce de l’ouverture prochaine de l’Ecole internationale d’Horticulture à Moscou, grâce notamment a l’action de Marie-Sol de la Tour d’Auvergne et de sa fondation.

RUSSIE INFO: Quelle est la genèse de votre action en Russie ?

Marie-Sol de la Tour d’Auvergne : Je suis depuis toujours passionnée de jardins. Pendant 26 ans, j’ai été membre fondateur puis présidente de l’association américaine French Heritage Society, qui lève des fonds aux Etats-Unis pour la restauration de monuments et jardins privés.
J’ai ensuite rejoint en 2008 la Fondation des parcs et des jardins de France dont je suis la vice-présidente. Je suis en charge ainsi des programmes d’échanges culturels entre la France et la Russie. J’organise depuis 3 ans des stages de formation pour les paysagistes et jardiniers russes qui viennent se former en France à l’art du jardin, notamment dans ma propriété d’Ainay le Vieil dans le Cher.

Je suis venue en 2010 en Russie, dans le cadre du Festival des jardins Impériaux de Saint Pétersbourg, pour créer des jardins éphémères autour du Musée Russe. J’y ai fait reproduire un élément du jardin de Villandry. Une autre équipe de Chaumont sur Loire a fait reproduire un jardin contemporain. Etaient donc représentées les deux tendances actuelles de la France : jardin historique et jardin contemporain. Ce fut une expérience très intéressante, qui a très bien marché, d’où mon désir de développer ces liens qui étaient déjà excellents. J’ai rencontré beaucoup de monde dans le domaine des jardins en Russie, notamment les plus importants, Peterhof, Tsarskoe Selo. J’ai organisé entre autres une conférence sur l’influence de Versailles sur Peterhof.

L’idée est alors née de créer, en Russie, une association similaire à une association française, le Comité des Parcs et des Jardins de France. L’association des Parcs et Jardins Historiques de Russie a été ainsi lancée en 2012 à Tsarskoe Selo et réunit pour le moment une douzaine de jardins prestigieux. Ce sont des jardins liés à des monuments historiques nationaux comme Peterhof ou Rostov le Grand. L’union faisant la force, les responsables de ces jardins se sentent ainsi moins isolés dans leurs problèmes et difficultés. Ils peuvent mettre en commun leurs expériences et se réunir pour constituer une présence forte face à l’Etat. C’est désormais un interlocuteur reconnu par le ministère de la culture. La présidente, Olga Taratynova, est la directrice du musée réserve de Tsarskoe Selo.

RUSSIE INFO: Comment est née l'idée de cette nouvelle école d’horticulture à Moscou ?

Marie-Sol de la Tour d’Auvergne : Ce projet est né de notre volonté commune à Karina Lazareva, Présidente du festival, et moi-même de développer en Russie une école axée sur les jardins historiques. Cela n’existe pas ici. Cette école sera pérenne et permanente. L’idée est d’apporter tout notre savoir-faire et peut-être faire intervenir des intervenants de la fondation des Parcs et Jardins de Russie.

Russie Info : Parlez-nous du projet franco-russe qui a gagné la médaille d’or dans la nomination "Les jardins de la Russie"?

Marie-Sol de la Tour d’Auvergne : Ce jardin a été créé en partenariat entre la fondation des Parcs et Jardins de France et la fondation des Parcs historiques de Russie. Nous avons sponsorisé une partie des jardins et mis en place des partenariats : L’architecte paysagiste du jardin botanique de l’Université de Moscou, très talentueux, la société moscovite Arbor, qui s’est occupé de l’implantation du jardin, et une pépinière belge qui a offert les plantes.
Ce très beau jardin symbolise l’amitié franco-russe que je désire promouvoir. Vous rentrez d’abord dans un jardin à la française et puis il y a une arche, porte de l’Europe qui ouvre sur un jardin russe.

Arche.jpg
L'arche, porte de l’Europe qui ouvre sur un jardin russe
-

RUSSIE INFO : Existe-t-il un art du jardin russe ?

Marie-Sol de la Tour d’Auvergne : Oui tout à fait. L’un des plus beaux exemples est le jardin de Pavlovsk. C’est un style beaucoup plus libre que le nôtre. Il peut être comparé au style anglais mais reste plus proche de la nature avec une façon subtile d’introduire la main de l’homme. Il est très naturel. L’espoir serait de convaincre des Russes de refaire des jardins historiques, de susciter un nouvel intérêt pour cet art. Les jardins créés aujourd’hui sont souvent bling bling, à la demande des propriétaires.

jardins_1.jpg
La volonté de refaire des jardins historiques
-

Pour qu’un jardin historique renaisse, sa structure doit être encore visible ou connue grâce aux archives. C’est une niche très intéressante. L’Etat russe ne finance cependant rien et les fonds proviennent surtout d’entreprises mécènes.
Le rôle de la fondation est non seulement de promouvoir les jardins de France mais aussi l’art du jardin. C’est particulièrement passionnant en Russie car il y a énormément à faire. Aujourd’hui, dans ce contexte international tendu, il me semble que c’est le bon moment de développer et promouvoir ces liens culturels.

Site de l'association des Jardins historiques russes : www.historicgardens.ru

jardin_2.jpg
Association des Jardins historiques russes
-

0


0
Login or register to post comments