Moscou respecte les résultats des élections séparatistes dans l'est de l'Ukraine

0

Le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé respecter les résultats des élections présidentielle et législatives qui ont eu lieu dimanche dans l'Est séparatiste de l'Ukraine, selon les agences de presse russes.

Les élections dans les régions de Donetsk et de Lougansk ont eu lieu dans le calme, avec un taux de participation élevé, a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères, cité par les trois principales agences de presse russes. Nous respectons la volonté des habitants du Sud-Est (de l'Ukraine).

Ceux qui ont été élus ont obtenu un mandat pour résoudre les problèmes pratiques afin de rétablir la vie normale dans les régions de l'Est de l'Ukraine, où les combats entre les séparatistes prorusses et l'armée ukrainienne ont fait plus de 4.000 morts en six mois, selon un bilan de l'Onu, a déclaré le ministère russe, appelant à un dialogue entre les élus et Kiev.

A l'issue de ces élections dénoncées comme une farce par Kiev, le Premier ministre de la République autoproclamée de Donetsk (DNR) Alexandre Zakhartchenko a été élu président dimanche avec 81,37% des voix, selon un sondage réalisé à la sortie des urnes.

Son parti République de Donetsk a obtenu 65,11% des suffrages aux élections législatives, d'après la même source.

Igor Plotnitski, président de la République autoproclamée de Lougansk (LNR), a lui aussi toutes les chances d'être élu.

Ce vote constitue un des points importants des accords de Minsk, conclus le 5 septembre, et son rôle est de légitimer les autorités séparatistes, avait estimé mardi le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov.

Moscou n'avait pas formellement reconnu en mai les référendums d'indépendance organisés par les séparatistes, contrairement à celui qui avait permis deux mois plus tôt le rattachement de la Crimée à la Russie.

Les Occidentaux ont d'ores et déjà fustigé les élections de dimanche dans l'Est séparatiste, jugeant qu'elles aggraveraient la crise ukrainienne et entraîneraient une nouvelle dégradation des relations avec la Russie, qu'ils accusent de soutenir les séparatistes prorusses.
Source AFP

Retrouvez RUSSIE INFO sur Facebook et Twitter

0


0
Login or register to post comments