A Moscou, Napoléon est à l’honneur dans les assiettes

Les Saisons gastronomiques franco-russes ont lieu jusqu’au 3 mars à Moscou. L’événement placé sous le thème de Napoléon vise à permettre les échanges en matière culinaire entre les deux pays.

C’est l’histoire d’une amitié culinaire entre deux pays qui se crée ou se recrée le temps d’une semaine. Organisées jusqu’au 3 mars à Moscou, les « Saisons gastronomiques franco-russes » permettent la rencontre de grands chefs cuisiniers originaires des deux contrées. Après de multiples rencontres sur le sol français, ces professionnels se retrouvent pour la première fois dans les cuisines de deux grands restaurants moscovites.

Une histoire culinaire commune

L’idée de ce festival est née il y a trois ans. Mais pour Natalia Marzoeva, la fondatrice et l’organisatrice de cette manifestation, il s’agit en réalité de renouer avec ce qui était une vieille tradition. Car de 1862 à 1912, Paris et Saint-Pétersbourg organisaient tous les dix ans une semaine d’échanges gastronomiques entre les deux villes. Après les guerres Napoléoniennes, l’événement était un symbole fort de réconciliation entre la France et la Russie qui voient en ce temps leurs traditions culinaires s’influencer mutuellement.

bezh-2-212x300.jpg
Saisons gastronomiques franco-russes
Festival

De cette époque, la France a d’ailleurs conservé le « service à la russe » qui consiste à servir en portion les plats les uns après les autres afin de les maintenir chauds tandis que la Russie s’est inspirée des techniques françaises de découpages des ingrédients et de mélanges des produits, donnant ainsi naissance au fameux Bœuf Strogonoff ou à la salade Olivier.

Echanges de chefs

Mais faire revivre l’histoire n’est pas le seul objectif de ces «Saisons gastronomiques». L’organisatrice entend aussi faire découvrir à chaque pays, à chaque chef, les traditions culinaires de l’autre et faire tomber les préjugés.

« La cuisine russe ce n’est pas que du caviar et de la vodka et la cuisine française ne repose pas que sur le foie gras et les huîtres », explique Natalia Marzoeva.

Et pour cela, rien de mieux que de faire travailler chefs russes et chefs français ensemble. Cette semaine, Sébastien Broda, chef du restaurant étoilé Le Park 45 (Cannes) collabore ainsi avec Dimitri Shurshakov dans les cuisines du Tchaïka, établissement nominé par le guide de San Pellegrino 2011 des 100 meilleurs restaurants du monde. Et le Meilleur Ouvrier de France, Jean-Claude Brugel forme un duo avec Igor Shurupov, le chef du restaurant Accenti, élu meilleur établissement au Festival gastronomique de Moscou en 2010.

Chaque chef élabore certes son propre menu qui sera présenté jusqu’à samedi aux clients respectifs de ces restaurants, mais l’aventure reste un véritable travail à quatre mains.
Igor Shurupov espère bien « apprendre de ces chefs français reconnus pour leur professionnalisme », explique-t-il avant de préciser que « les Français respectent les lois de la haute gastronomie, ont le sens de la rigueur et de la présentation des assiettes. »

Image of 2000 Recettes de la cuisine française : De la gastronomie française aux spécialités régionales
Manufacturer: Ouest-France
Part Number:
Price: EUR 17,90

Le Français, Sébastien Broda, est lui impatient de « découvrir les techniques assez modernes » de son binôme Dimitri Shurshakov qu’il avait déjà rencontré cet été à Cannes lors des précédentes « Saisons gastronomiques ».

L’Empereur à l’honneur

Deux cents après la grande bataille napoléonienne de Borodino et cent après l’invention du célèbre gâteau russe, le « Napoléon », le thème de cette semaine s’imposait naturellement, mettant donc l’Empereur français à l’honneur. Les chefs vont ainsi devoir faire preuve d’imagination et revisiter la recette de ce dessert qui s’apparente au millefeuille français.

Ce thème a également inspiré d’autres établissements moscovites tels que Les Menus de Pierre Gagnaire, le café Poushkine, le Karlson, Oblaka ou encore les restaurants de la chaîne Academia qui vont aussi proposer en plus de leur carte traditionnelle un « menu Napoléonien ».

Retrouvez Aujourd'hui la Russie sur Facebook

Nouveau ! Aujourd'hui la Russie est aussi sur Twitter

0


0
Login or register to post comments