Moscou célèbre la Victoire de 1945

La Russie a célébré hier les 72 ans de la victoire contre le nazisme. En URSS, 27 millions de personnes ont perdu la vie pendant la Seconde Guerre mondiale.

Pendant 1 heure, la parade militaire s’est déployée sur la place Rouge, toujours aussi solennelle et grandiose malgré le temps pluvieux et froid. 10 000 soldats ont été réunis ainsi que plus de 100 unités d’armes modernes et d’équipes militaires.

Malheureusement les avions n’ont pu décollé, suite aux mauvaises conditions météorologiques. Le 8 mai, les forces de l’air ont essayé de disperser les nuages au-dessus de Moscou mais sans succès. C’est la deuxième fois seulement que la parade aérienne n’a pas lieu, la première fois remontant au 24 juin 1945, la plus célèbre des parades, celle de la fin de la guerre, où une averse avait empêché le décollage des avions.

Un expert militaire explique au journal Moskovski Komsomolets : "Bien sûr, nos avions peuvent effectuer des missions en tout type de conditions. Cependant, il faut comprendre que pour survoler la ville, en particulier dans la formation de la parade de l'air, les bonnes conditions météorologiques sont nécessaires. […] La couche inférieure des nuages planait à une altitude de 300 mètres, de sorte que le matériel militaire ne pouvait pas voler au-dessous."

Autre fait singulier cette année : c’est la première fois que les équipements militaires de l’arctique paradent, apportant une touche de blanc dans cet ensemble de couleurs militaires et peut-être aussi un peu de froid. Un spectateur a ainsi plaisanté : “La technologie arctique a apporté le froid arctique à Moscou”.

th_2.jpg
Equipements militaires de l’arctique
Ria Novosti

Autre changement notable remarqué par les experts : les généraux ont arboré de tous nouveaux uniformes militaires, semblables pour certains à ceux de 1945.

th_3.jpg
Uniformes militaires comme en 1945
Ria Novosti

Enfin, c’est aussi la première fois que l’organisation patriotique de jeunes "Yurnarmy", réminiscence de l’époque soviétique remise au goût du jour par Poutine, participe à ce défilé.

th_4.jpg
Des jeunes "Yurnarmy"
Ria Novosti

Le président Vladimir Poutine a prononcé son traditionnel discours en appelant le monde à s'unir pour combattre le "terrorisme".

Il a notamment déclaré : "Les leçons de la guerre nous obligent à rester en alerte et les forces armées de la Russie sont capables de repousser toute éventuelle agression".
Il a aussi assuré que Moscou serait "toujours du côté des forces de paix et de ceux qui choisissent le chemin d'un partenariat d'égal à égal".

Le régiment des Immortels a constitué ensuite le second moment fort de la journée. Dans cette marche en mémoire des victimes de la guerre, les participants défilent en brandissant les photos de leurs parents ayant participé à la Grande Guerre patriotique.

Selon le ministère de l’intérieur russe, 850 000 personnes ont participé à cette dixième édition. Ils étaient 700 000 l’année précédente. Vladimir Poutine s’est tenu à la tête de la procession, en brandissant un portrait de son père, qui avait survécu aux 900 jours au siège de Leningrad.

th_5.jpg
Le régiment des Immortels
Ria Novosti

Une retraitée, Irina qui fait partie de la procession a témoigné dans le journal Izvestia : "J’ai pleuré mais comment pouvais-je me retenir ? Regardez, juste-là, leurs petits-enfants et arrière-petits-enfants, vous comprenez combien de jeunes et belles personnes nous avons perdues."

0


0
Login or register to post comments