Moscou bientôt totalement relookée

La rue Tverskaya, une des rues les plus connues de Moscou retrouvera l’année prochaine ses arbres qui la bordaient auparavant. Ce projet fait partie d’un vaste programme de rénovation de l'espace public lancé par le maire de Moscou en 2015.

Dans l'immense capitale russe, si décriée pour son trafic et ses grosses artères, la priorité en termes d'aménagement est désormais donnée aux piétons et aux cyclistes : les trottoirs sont élargis, les chaussées sont réduites, des zones totalement piétonnes apparaissent.

Les rues de Moscou n’étaient jusqu'à présent pas réputées pour la flânerie, le seront elles bientôt ?

"Moscou est une ville avec un immense espace et il est impossible de tout changer rapidement, Vous devez constamment aller de l' avant, pour créer une atmosphère confortable. Nous avons besoin d' un grand programme pour améliorer toutes les rues de Moscou". Telle est l'ambition du maire de Moscou Sergey Sobianine qui a lancé en 2014 le programme Ma rue, afin de rendre la ville aux piétons.

C'est selon le maire, l'un des programmes de changement les plus ambitieux dans la capitale depuis les Jeux olympiques de 1980.

Les Moscovites ont même été appelés à se prononcer sur ce sujet à travers la plate forme de participation Citoyen actif. 150 000 habitants ont ainsi pu émettre leur avis, même si les grandes décisions restent prises par les autorités.

Ma Rue, une ville pour les piétons

47 rues de Moscou ont été totalement rénovées et relookées en 2015. En parallèle du projet Ma rue, la diminution sensible du trafic automobile a aussi considérablement changé la donne et amélioré la vie du piéton. Moscou est toujours une des capitales les plus embouteillées, mais désormais le stationnement sauvage n'est plus possible et le parking payant contraint les automobilistes a laisser leurs voitures en périphérie.

Le site Internet Moschange a été récemment créé pour faire une "chronique" des nombreux changements de la capitale russe. On peut y voir les rues de Moscou avant et après travaux et permet à tout lecteur de proposer ses photos.

Depuis fin mars 2016, le projet rentre dans sa seconde phase de travaux. Un des projets les plus importants est la transformation de l'Anneau des jardins, (Sadovoye Koltso), cet immense boulevard périphérique de 16 kilomètres qui entoure le centre-ville de Moscou. La voiture y est reine et peu d’éléments aujourd'hui y évoquent le calme des jardins.

Le projet de réaménagement prévoit de redonner à ce boulevard un peu de son aspect historique avec l'installation de 100 jardins et la plantation de 1500 arbres. A cette rénovation esthétique s’ajoutera une rénovation en profondeur des voiries et des transports publics (suppression des trolleybus).

La célèbre rue Tverskaya, qui part du Kremlin vers le nord, aussi devrait aussi connaître un relooking radical et retrouver ses arbres qui ont été abattus dans les années 1990. 86 arbres devraient être replantés et permettront en outre de contenir une partie de la poussière. Les trottoirs vont été totalement rénovés avec de nouveaux équipements : cartes d’orientation, bancs en bois, bornes wifi, nouveaux luminaires.
Cette rue a toujours été le reflet des évolutions de Moscou. Bordée à l’origine de grandes et riches demeures, de monastères, puis d’hôtels et de boutiques au début du XXième siècle, elle changea de manière spectaculaire à l’époque soviétique. Au début des années 1990, elle devient un axe de circulation routier majeur de la capitale, les voitures chassant progressivement les arbres et les piétons. D’autres rues comme Novy Arbat, Petrovka, Sretenka, les quais du Kremlin ou encore le boulevard Yakimanka (où se situe l'ambassade de France), seront réaménagés dans les plans 2016.

tverskaya_futur.jpg
La rue Tverskaya dans le future
modélisée dans le projet Ma rue

yakimanka.jpg
Boulevard Yakimanka
Projet Ma rue

Les parcs sont aussi un chantier majeur du projet. En 2016, 49 parcs seront aménagés, sur les 150 prévus initialement dans le projet de la Mairie. La rénovation en 2011 du parc Gorki qui attire aujourd'hui toute la jeunesse moscovite a été le premier pas de ce mouvement, suivi par le Centre des expositions (VDNkh).

Un des projets phares aujourd'hui est la transformation en un vaste parc paysager du site de l'ancien hôtel Rossia, tout à côté de la place Rouge. Actuellement en plein chantier, il pourrait être inauguré en 2017 pour le 870ième anniversaire de la capitale, malgré la crise économique. Il est prévu d'y montrer les principales zones climatiques de la Russie : les prairies, les forêts, la steppe et le paysage nordique.

th_Hotel_rossia.jpg
Hôtel Rossia
Ma rue

th_projet_parc.jpg
Projet de parc
Ma rue

Mais s’il est trop tôt pour établir un bilan à grande échelle, certains doutent de l’impact de cette rénovation, notamment celle de l’anneau des jardins qui reste l’artère principale de la ville.

Selon un expert immobilier de Moscou, "la largeur des avenues, le bruit des voitures et la pollution empêcheront d’attirer plus de piétons. L’expérience des pistes cyclables n'a pas vraiment marché jusqu’à présent : elles commencent le plus souvent "nulle part" et ne mènent "nulle part". C'est aussi dû en partie à notre climat".

D'autres aussi craignent que la ville y perde son âme. Comme cette pétition lancée contre la suppression des trolleybus prévue par la mairie dans la cadre de la rénovation de ses rues. Ces bus électriques selon ses défenseurs font partie de l'image de la ville et sont un moyen de transport écologique et peu cher.

Ce qui est sûr, c’est qu’en 2016, avec les travaux, la circulation risque de se compliquer tant pour les voitures que pour les piétons. Et avec la réduction de la chaussée rue Tverskaya, certains se demandent où se déversera le flot de voitures qui utilisaient auparavant cette artère.
Et dans un pays en forte crise, des critiques croissantes risquent de s’élever contre des projets esthétiques touchés en premier lieu par la corruption et dont le pays n'aurait pas les moyens. De plus, ces projets entraînent souvent la suppression des petits cafés ou échoppes bon marché, remplacés par quelques restaurants tendances mais plus chers.

Retrouver les projets de rue sur le site de la ville de Moscou

0


0
Login or register to post comments