L'Ukraine et la Moldavie dans la crainte des intentions du Kremlin

0

L'armée russe a déployé d'importants effectifs à la frontière orientale de l'Ukraine et pourrait menacer la Transnistrie, a averti dimanche 23 mars le commandant des forces de l'OTAN en Europe. « La force russe, qui se trouve en ce moment à la frontière ukrainienne de l'est, est très, très importante et très, très prête, a déclaré le général Philip Breedlove, lors d'une rencontre organisée par le German Marshall Fund, un cercle de réflexion. Il y a réellement un dispositif militaire suffisant à la frontière orientale de l'Ukraine pour marcher sur la Transnistrie si la décision était prise, et c'est très inquiétant. »

« La Russie agit plus comme un adversaire que comme un partenaire », a ajouté le commandant suprême des forces alliées en Europe. Pour effectuer une telle opération par voie terrestre, les forces russes devraient traverser le sud de l'Ukraine, longeant la côte de la mer Noire. Les alliés « ne connaissent pas » les intentions du Kremlin, a toutefois souligné le général Breedlove.

L'ancien premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker, candidat du centre droit à la présidence de la Commission européenne, a appelé l'Union européenne à ne pas laisser la Moldavie devenir « la prochaine victime » de la Russie, après l'Ukraine, dans un entretien à la presse allemande. « Après les événements en Ukraine, il est maintenant extrêmement urgent que les Européens signent un accord d'association avec la Moldavie très rapidement, c'est-à-dire dans les prochaines semaines », a-t-il dit au journal dominical allemand Welt am Sonntag.

Mercredi, le président moldave, Nicolae Timofti, avait pressé l'UE d'accélérer la signature de cet accord d'association. La veille, il avait déclaré que le porte-parole du Parlement de Transnistrie, région russophone qui avait fait sécession avec le soutien de Moscou à l'issue d'une guerre en 1992, s'était adressé à la Russie afin d'y rattacher sa région, à l'instar de la Crimée.

L'intégralité de l'article sur le site du Monde.fr

Retrouvez RUSSIE INFO sur Facebook et Twitter

0


0
Login or register to post comments