Les Russes ont fêté les 71 ans de la Victoire contre les nazis

0

Vladimir Poutine dans son discours lors de cette grande manifestation a évoqué les guerres actuelles qui menacent la Russie et les pays occidentaux :

"Notre civilisation est à nouveau confrontée aujourd'hui à la violence. Le terrorisme est une menace pour tous. Nous devons impérativement vaincre ce mal et pour cela, la Russie est prête à s'allier avec tous les autres pays", a déclaré le président de la fédération de Russie.

700.000 Russes auraient participé au défilé du "Régiment des immortels" selon la police de Moscou. Un défilé similaire a réuni plus de 500.000 personnes à Saint-Pétersbourg, selon les autorités locales.

Près de 10 000 militaires ont participé à la parade, pour le plus grand bonheur des spectateurs qui se pressent aux abords du Kremlin depuis l'aube.

"C'est important de montrer à quel point notre pays est fort et aussi de rendre hommage à tous nos soldats", insiste une spectatrice venue pour la cérémonie.

Mais ces célébrations ne servent pas seulement à insuffler du patriotisme, comme l'explique Andreï Kozovoï, historien spécialiste de l'URSS et maître de conférences à l'Université de Lille, dans le journal Le Figaro :

"Les célébrations du 9 mai servent plusieurs objectifs: il s'agit d'insuffler du patriotisme à une jeunesse le plus souvent apolitique, ressouder la nation autour d'une «idée nationale», celle d'une Russie forte qui, loin d'être la dernière des nations européennes, a en réalité sauvé la dictature du nazisme ; à renforcer la popularité d'un dirigeant, qui est Vladimir Poutine ; et à couper l'herbe sous le pied des détracteurs de la Russie, à renouer avec l'esprit de la «Grande alliance» de 1941-1945."

Près de 27 millions de personnes ont péri durant la Seconde Guerre mondiale baptisée à l’initiative de Staline “Grande guerre patriotique”.

0


0
Login or register to post comments