Les oeufs de Pâques dans la tradition orthodoxe

Ce dimanche 8 avril, la Russie célèbre la Pâques orthodoxe. De Moscou au Daghestan, les artisans qui travaillent les œufs racontent leur création artistique.

russie-russe-tradition-pâques-orthodoxie-religion-artisans-art-culture
Oeufs peints à la pelure d'oignons. Photo : Viktar Pałściuk - Travail personnel, CC BY 2.5,wikipédia

En Russie, la tradition pascale d’offrir des œufs somptueusement décorés vient d’Alexander III. En 1885, pour surprendre son épouse, l’empereur commande un cadeau chez Karl Fabergé.

L’art du joaillier et le ravissement de l’impératrice en découvrant son cadeau ont suscité une tradition qui, semble-t-il, connaît actuellement un nouvel épanouissement que les artisans des différentes régions russes développent chacun à sa manière.

Russie Info présente tout un panier d'œufs pascals dont l’originalité révèle la créativité et le talent des artisans.

Les œufs style steampunk
Créatrice : Svetlana Likhova, Moscou

steampunk.jpg
Oeuf style steampunk
Svetlana Likhova

"Je suis économiste. Ma grand-mère travaillait merveilleusement bien l'aiguille et ma mère est peintre et plasticienne. Moi, je travaille avec l’argile polymère, je suis donc la troisième génération d’artisannes de notre famille.

J’aime le style steampunk, les mécanismes et les artistes créant ce style sont mes sources d’inspiration. La première fois que j’ai fait un œuf pascal steampunk, c’était juste pour m’amuser, mais il a été acheté tout de suite, et désormais je travaille sur commande. J’ai un fidèle client à New-York, un collectionneur qui a déjà 5 œufs que j’ai réalisés, dont trois faits d’après ses esquisses.
Il est pourtant difficile de trouver des clients, car faire de la promotion prendrait trop de temps par rapport au temps accordé à la création."

Les œufs de Pâques en argent
Créateur : Alibeg Kourtaev, village Kubachi, Daghestan

th_argent_2.jpg
Oeuf en argent
Alibeg Kourtaev

"Cinq générations de mes ancêtres étaient joailliers, et à ma honte je ne connais pas le métier de la sixième... Mes arrière-grands-pères créaient des bijoux, des poignards et des détails de l’harnachement. Un de mes grands-pères travaillait le filigrane, l’autre était émailleur, comme mon père.

Moi, je pratique les techniques diverses sur des designs que je ne répète jamais. Bien sûr, ce n’est pas facile, mais à mon avis, aujourd’hui, à l’époque du prototypage, trouver un vrai connaisseur d'art est encore plus difficile.

La plupart de mes pièces sont faites sur commande, y compris les oeufs pascals dont 60 % sont dans la collection du même client. D'une année sur l'autre, il m’impose la même condition : chaque nouvelle pièce doit être plus belle et plus originale que la précédente.
Jusqu’ici, il a toujours été ravi du résultat.

Quant à moi, on ne m’offre jamais d’œufs de Pâques, peut-être parce que je suis musulman. Pourtant je ne serais pas contre ! Une fois, on m’a commandé un cadeau pour la fête islamique Aïd al-Adha – et j’ai fait un œuf à l’intérieur duquel il y avait une mosquée miniature qui gardait un coffret pour le Coran au châssis en argent."

Sculpture sur coquille d’œuf
Créateur : Valery Zerkal, village Sverdlovsky près de Moscou

th_coquille_1.jpg
Sculpture sur coquille d'oeufs
Valery Zerkal

"Je suis retraité et la sculpture en coquille est mon hobbi depuis 2005. Cet art est peu connu en Russie et il n’y a pas beaucoup d’artisans qui le pratique.
C’est la beauté sublime des fractales qui m’y a poussé : je voulais la transmettre en sculpture. Je n’ai pas encore réussi mais je ne suis pas désespéré car cet art exige certaine connaissance.
Par exemple, il ne faut pas travailler plus de trois heures sinon la main « perd de sa prudence » et l’oeuvre peut se transformer en débris de calcium en une fraction de seconde. Il faut également tenir compte de l’origine des œufs surtout en travaillant avec les œufs de caille, de cane ou des oeufs pris dans une couveuse à poulets. J'achète toujours les œufs chez les fermiers car les conditions naturelles d'élevage assurent une coquille plus forte. Et pour transporter une oeuvre, je la couvre d’émaux aérosols.

J’utilise un microtour pour travailler et j’achète les fraises dans les salons des techniques dentaires. Avec ces instruments, la confection d’une pièce prend un à deux jours si c’est un oeuf de cane et une à deux semaines si c’est un oeuf d’autruche.
Je ne fais pas de productions en série et mes proches considèrent mes oeuvres comme des reliques de famille, ils ne me permettent presque jamais de les vendre.
Mais cette année, j’ai réalisé une série de quinze œufs pascals pour les vendre. Pourquoi pascales ? Je trouve que la croix orthodoxe a une beauté merveilleuse et mystérieuse, et il me semble que la simplicité de la coquille et la finesse du travail peuvent transmettre cette beauté, bien que ce soit vraiment très difficile."

Les œufs de Pâques style découpage
Créatrice : Alla Mikhailova, Moscou

th_decoupage_1.jpg
Style découpage
Alla Mikhailova

"Je suis diplômée en psychologie et j’ai mon MBA en finances, mais dans ma famille, les femmes sont avant tout des travailleuses de l’aiguille. Ma grand-mère tricotait admirablement, ma mère coud et brode, et je me tricote et brode des vêtements. Je n’aime pas être comme tout le monde, j’aime l’individualité ! En 2014, j’ai découvert le monde du découpage et depuis c’est ma passion. J’ai aussi ouvert une boutique internet et les clients achètent volontiers mes oeuvres.

Les oeufs de Pâques sont ce que j’aime le plus à confectionner. Chaque printemps, je vais à Karlovy Vary en République Tchèque, au moment des Pâques catholiques. J’ai toujours admiré la décoration festive des maisons et des magasins de la ville et j’ai toujours voulu faire quelque chose de similaire chez moi. Du coup, les oeufs que j'ai confectionnés ont eu du succès et sont de plus en plus demandés : certains les achètent pour leurs collections, d’autres pour offrir aux prêtres.

Une fois, j'ai reçu une commande de la part d’une église, elle voulait des œufs pour les offrir comme cadeaux aux "paroissiens honorables et réputés"."

Les œufs de Pâques vitraillés
Créatrice : Elena Myasnikova, Astrakhan

th_oeuf_vitraille.jpg
Oeuf en vitrail
Elena Myasnikova

"J’étais interprète dans une agence touristique et webmestre dans une entreprise de télécommunication avant d’être professeur de langues étrangères. Il y a cinq ans, je me suis passionnée pour la peinture vitraille. Je fais des décorations d'arbre de Noël et les œufs de Pâques sont une suite logique. Au début, je peignais les formes en plastique, maintenant je commande les œufs en verre bohémien chez un artisan verrier.

La peinture sur une surface sphérique est une affaire qui exige du temps. D’abord on retravaille un segment en y mettant une image grâce au cerne relief, puis on le sèche, puis on travaille un autre segment jusqu’à ce qu’on ait fait un cercle. Ensuite, il faut couvrir le tout avec les vernis, segment par segment, puis ajouter des glitters, des gels, des strass. Evidemment, plus l’image est compliquée, plus le procès est long."

Les œufs en écorce de bouleau
Créateurs : Alya et Alexander Gourins, Novouralsk

th_ecorce_de_bouleau_1.jpg
Oeufs en écorce de bouleau
Alya et Alexander Gourins

"Enseignants de formation complémentaire, nous apprenons aux enfants et aux adultes à travailler sur l’écorce de bouleau qui n’est pas une matière facile. Il est même difficile de s'en procurer ; ce que nous faisons en juin et début juillet lorsque l’écorce se détache facilement des troncs. Nous n’avons que deux semaines pour nous approvisionner pour une année entière. Ensuite, nous la conservons correctement. Pour le travail, il faut exfolier l’écorce pour obtenir des couches d’un millimètre d'épaisseur. C’est sur cette surface que nous gravons les dessins, que nous faisons l’estampage, et mettons les peintures.
La confection d’un œuf de Pâques prend entre trois et quatre heures.

Nous utilisons les ornements végétaux ou géométriques pour tous nos travaux, et sur les œufs de Pâques, nous ajoutons "ХВ" - les premières lettres de la phrase russe : le Christ a ressuscité.
Outre les œufs, nous confectionnons d’autres objets en écorce de bouleau, souvent pour les collectionneurs et pour les entreprises qui envisagent des cadeaux d’affaires.
Nos amis nous offrent aussi des œufs de Pâques, les habituels œufs colorés avec de la pelure d’oignon, et nous apprécions ce cadeau fait avec cœur !"

0


0
Login or register to post comments