Les impressionnistes russes ont désormais leur propre musée à Moscou

0

Les impressionnistes russes ont désormais leur musée à Moscou, qui a ouvert ses portes samedi dans une ancienne fabrique de bonbons réaménagée par un architecte britannique.

"Jusqu'à présent seules les icônes d'Andreï Roublev et les oeuvres de l'avant-garde de (Kazimir) Malevitch ou de (Vassili) Kandinski étaient mondialement connues, or, entre ces deux périodes il y a un mouvement artistique à découvrir", a expliqué à l'AFP la conservatrice du musée, Ioulia Petrova.

L'exposition permanente rassemble quelque 70 oeuvres de peintres russes de la fin du 19e siècle et du début du 20e dont Konstantin Korovine, Piotr Kontchalovski ou Valentin Serov. Elle se base sur la collection du mécène et collectionneur russe Boris Mintz, qui a investi 20 millions de dollars dans ce projet.

Rejeté par le pouvoir soviétique qui a introduit le réalisme soviétique dans l'art, l'impressionnisme avait été exclu des écoles de peinture jusqu'au dégel politique des années 1960.

Aujourd'hui, "les Russes sont attirés par les impressionnistes parce que leurs oeuvres sont joyeuses", explique Ioulia Petrova. Mais "dans les pays occidentaux, les oeuvres impressionnistes russes sont curieusement sous-évaluées, et coûtent souvent dix fois moins cher que celles de leurs confrères français", constate la conservatrice.
Avec Culture box

0


0
Login or register to post comments