Les Français durement touchés par la crise en Russie

0

Chute du rouble, effondrement du pétrole, baisse de près de 4 % du PIB : l’année 2015 aura été terrible pour les industriels français présents en Russie. Face à l’ampleur de la crise, Danone a annoncé la semaine dernière qu’il allait fermer deux usines de produits laitiers en Russie, à Tomsk, en Sibérie, et Cheboksary, près du fleuve Volga.

Même si les conserves sont un produit de crise, Bonduelle estime que le marché a chuté de 12 % en volume en octobre (voir ci-contre). Les industriels de l’automobile sont aussi très touchés. En volume, le marché russe a chuté de 35 % sur un an depuis janvier. Renault souffre avec des volumes en recul de 38 % sur onze mois (voir ci-contre), tandis que Peugeot et Citroën enregistrent des baisses de plus de 70 % !

La suite de l'article de Benjamin Quenelle sur le site des Echos

0


0
Login or register to post comments