Les chats du musée de l'Ermitage, drôles de locataires

0

Depuis plusieurs siècles, à Saint-Pétersbourg, alors que les visiteurs arpentent les salles du musée de l'Ermitage, des dizaines de matous chassent les rongeurs dans les caves du plus grand musée d'art de Russie.

L'histoire des chats de l'Ermitage remonte à la signature en 1745 par l'impératrice Elisabeth I, fille de Pierre le Grand, d'un oukase ordonnant "de trouver à Kazan les meilleurs chats, les plus grands, aptes à attraper des souris, en vue de les envoyer à la cour de Sa Majesté".

Aujourd'hui plus d'une cinquantaine de chats sont logés dans les caves et sont nourris grâce aux dons des collaborateurs du musée de l'Ermitage ; ils sont devenus une partie intégrante de l’histoire de l’Ermitage pour les Russes.

A tel point que le directeur du musée, Mikhaïl Piotrovski, a lancé une procédure pour enregistrer la marque "chats de l'Ermitage". "Symboles d'une tradition et publicité vivante", les félins ont leur image sur des cartes postales disponibles dans toutes les boutiques du musée.

Une fête est même consacrée aux "chats de l'Ermitage" une fois par an, et un site web a été créé pour que des Saint-Pétersbourgeois puissent adopter un de ces chats connus dans toute l'ancienne cité impériale.

0


0
Login or register to post comments