Le "free fight" fait des adeptes en Russie

0

"Vas-y! Achève le! Ne le lâche pas!", hurle la foule, autour d'une cage où deux hommes combattent sans pitié: le free fight, ou plus officiellement les arts martiaux mixtes (Mixed Martial Arts, MMA), a de plus en plus d'adeptes en Russie.

Un millier de spectateurs sont rassemblés ce jour-là dans une salle bondée de Moscou pour assister à un tournoi de cette discipline ultra-violente, interdite dans certains pays, notamment en France.

Image of Fight Club
Manufacturer: Gallimard
Part Number:
Price: EUR 8,20

En Russie de nouveaux clubs ouvrent régulièrement, où hommes, femmes et enfants se familiarisent avec ce sport où presque tous les coups sont permis, empruntant les techniques de plusieurs arts martiaux: judo, jujitsu, boxe, lutte libre, taekwondo, lutte gréco-romaine, karaté, kickboxing, et kung-fu.

Presque inconnue en Russie il y a quelques années, la discipline fait désormais l'objet de tournois organisés chaque mois dans différentes régions du pays.

"Les arts martiaux mixtes sont très à la mode en Russie. Ils sont presque aussi populaires que la boxe et d'autres disciplines qui existent depuis longtemps en Russie", souligne Ivan Ivanov, directeur du club "Rod".

En 2007, lorsque le club a ouvert ses portes, il ne comptait qu'une quinzaine d'enthousiastes. Aujourd'hui, quelque 350 personnes s'y entraînent régulièrement.

"Parmi eux, de nombreux représentants des forces de l'ordre, mais aussi beaucoup d'étudiants et d'employés de bureaux", précise M. Ivanov, un barbu à la musculature impressionnante, lui-même ancien policier.

Les enfants sont admis dans le club à partir de six ans et ils apprennent comme les autres les techniques de frappe et les étranglements

Tous les coups sont permis, sauf les coups de tête et les coups de coudes quand les partenaires sont au sol. Raison pour laquelle ce sport est interdit dans certains pays comme la France.

L'intégralité sur le site du journal LaCroix.fr

Retrouvez Aujourd'hui la Russie sur Facebook et Twitter

0


0
Login or register to post comments