Le cinéaste Mikhalkov veut lancer une chaîne de fast-foods russe pour concurrencer McDonald's

0

Les cinéastes Nikita Mikhalkov et Andreï Kontchalovski ont demandé une aide de plus de 17 millions d'euros au président Vladimir Poutine pour le lancement d’une chaîne de restauration rapide

Les cinéastes Nikita Mikhalkov, 69 ans, et son frère aîné Andreï Kontchalovski, 77 ans, ont entrepris de remplir les estomacs russes creusés par la crise. Ils ont écrit à la mi-mars une lettre au président russe Vladimir Poutine demandant une aide de 972 millions de roubles (plus de 17 millions d'euros) pour créer une chaîne de restauration rapide à travers le pays.

«Le but de ce projet est de faciliter la substitution des importations et la création d’alternatives aux chaînes de restauration rapide occidentales», dit la lettre, partiellement reproduite jeudi par le ­quotidien Kommersant. Andreï Kontchalovski a confirmé son authenticité hier, mais a refusé de commenter davantage ce projet.

L’expression «substitution des importations» est devenue le sésame pour obtenir des subventions, alors que le Kremlin a imposé des contre-sanctions interdisant l’importation de nombreux aliments et équipements occidentaux. Les deux frères comptent sur la vague nationaliste et sur le fort antiaméricanisme entretenu par la télévision d’Etat pour justifier leur projet aux yeux des autorités.

Connu en Occident pour des films comme Soleil trompeur ou Le Barbier de Sibérie, Nikita Mikhalkov est réputé entretenir d’excellents rapports avec le chef du Kremlin. Très actif politiquement, il défend des points de vue monarchistes, nationalistes et affiche une loyauté sans faille envers Vladimir Poutine.
L'intégralité de l'article sur le site de Le Temps.ch

0


0
Login or register to post comments