La Russie toujours divisée sur le sort du Mausolée de Lénine

100 après la révolution bolchevique guidée par Vladimir Lénine, la question de maintenir son Mausolée sur la place Rouge est toujours d’actualité.

Plusieurs personnalités politiques se sont exprimées récemment au sujet du maintient du Mausolée de Lénine sur la place Rouge, alors que celui-ci est actuellement fermé pour restauration.

Lundi, le député à la Douma, Ivan Sukharev, du Parti libéral démocrate, a lancé un appel à la présidente du Conseil de la Fédération, Valentina Matviyenko, pour qu'il détruise le Mausolée.

Vendredi dernier, la question a été également soulevée par l'Église orthodoxe russe dans son message concernant le 100e anniversaire de la Révolution d'Octobre:
"L'un des symboles de la réconciliation du peuple russe avec Dieu pourrait être la libération de la place Rouge des restes du principal oppresseur des victimes du 20e siècle, et le démantèlement de ses statues."

En revanche, le chef du parti Russie Juste ne soutient pas l'idée de donner au premier dirigeant communiste Vladimir Lénine une véritable inhumation et de démanteler son Mausolée.

"Je l'ai dit à maintes reprises: il faut laisser la question au calme. Laissons cela aux générations futures", a déclaré Sergey Mironov aux journalistes mardi, en notant que la Russie "a une quantité d'autres problèmes qui sont beaucoup plus urgents."

Le dirigeant communiste, Gennady Zyuganov, a quant à lui été irrité par les propos de Sukharev, perçus comme une provocation. Selon lui, "Lénine a été enterré conformément aux lois en vigueur en Russie".

"La loi dit que vous devez demander l'autorisation à tous les proches parents (de Lénine), et s'ils sont d'accord, ils doivent fournir un consentement écrit", a expliqué le dirigeant communiste. "J'ai rassemblé tous les parents de ceux qui sont enterrés sur la place du Kremlin, et tous sans exception sont catégoriquement opposés à une nouvelle inhumation", a t-il indiqué, ajoutant que le président possède "la lettre avec les signatures correspondantes des parents".

"Je considère ces attaques comme une autre provocation majeure contre l'Etat russe, parce que si vous cherchez à désintégrer et à secouer le pays, alors vous faites de telles propositions", a noté le parlementaire.

Zyuganov estime que "ceux qui empiètent sur les noms illustres des fondateurs de notre Etat, empiètent en réalité sur la stabilité des fondations de la Fédération de Russie actuelle".

"La grande Révolution d'Octobre a sauvé le pays, Lénine était à la tête du pays et de la nation à ce moment-là, il l'a consolidé sous une forme nouvelle - la forme de l'Union des Républiques socialistes soviétiques", a déclaré le parlementaire.

De son côté, le président russe Vladimir Poutine estime que les questions comme l'avenir du corps de Vladimir Lénine devraient être abordées avec prudence afin que la société ne soit pas divisée.
"D'après ce que je vois, cette question doit être approchée avec précaution, il ne devrait pas y avoir de mesures qui pourraient diviser notre société, au contraire, elle a besoin d'être consolidée", a déclaré Vladimir Poutine lors d'un forum lundi dernier.

Le corps du leader de la révolution bolchevique est exposé dans son Mausolée sur la place Rouge depuis plus de 90 ans. Le Service fédéral russe de protection (FSO) prévoit de dépenser plus de 13 millions de roubles (environ 200 000 dollars) en 2016 pour la préservation du corps embaumé.

0


0
Login or register to post comments