La Russie mauvaise perdante de l'Eurovision

0

Les Russes menacent de boycotter l'Eurovision l'an prochain, suite à la victoire de la chanteuse ukrainienne Jamala qui a rendu hommage à son peuple, les Tatars de Crimée, avec sa chanson interprétée dans sa langue natale. La chanteuse Jamala évoquait la déportation des Tatars de Crimée par Staline en 1944.

Alors que l'Ukraine est meurtrie à l’Est par le conflit qui l'oppose à la Russie, et par l’annexion de la Crimée par les Russes en 2014, cette chanson politisée n'a pas été du goût de la Russie qui pense que les dés étaient pipés.

"L’Eurovision s’est transformée en bataille politique", a expliqué Twitter Alexeï Pouchkov, le président de la Commission des Affaires étrangères de la Douma, la chambre basse du Parlement, cité par le journal belge Le Soir.

"Ce n’est pas la chanteuse ukrainienne Jamala et sa chanson «1944» qui ont remporté l’Eurovision 2016, c’est la politique qui a battu l’art", a déclaré aux agences russes le sénateur Frantz Klintsevitch, qui a appelé au boycott par la Russie du prochain concours Eurovision, qui sera organisé en Ukraine.

De retour à Kiev, Jamala a été accueillie par ces cris : "La Crimée, c'est l'Ukraine !"

0


0
Login or register to post comments