La Russie en finale de l’Eurovision

Polina Gagarina, auteur-compositeur, actrice et mannequin très connue en Russie, représentera la Russie, samedi, à l’Eurovision pour tenter de remporter la 60ème édition du concours musical.

russie-russe-chanteur-eurovision-religion-orthodoxe-kirill-concours
Capture d'écran Polina Gagarina en demi-finale

Qualifiée sans problème à l'issue de la première demi-finale avec sa chanson "A Million Voices", Polina Gagarina fait partie des favoris, sa cote étant remontée sérieusement chez les bookmakers après la première demi-finale. Elle est désormais la deuxième favorite pour l’emporter, derrière la Suède.

La jeune femme chantera néanmoins avec un système anti-huées afin de la protéger de possibles réactions belliqueuses du public. La Russie étant visée pour sa politique en matière de droits des homosexuels et pour sa politique en Ukraine. En effet, l’année dernière, lors de la demi-finale à Copenhague, les deux sœurs Anastasia et Maria représentant la Russie avaient été sifflées lors de leur prestation. Cette année, à Vienne, les organisateurs ont donc imaginé une technologie "anti-huées".

"Nous ne devrions pas en avoir besoin", a toutefois rassuré Jarmo Siim, coordinateur de la communication de l’Eurovision, "la prestation de la Russie n’ayant entraîné aucune contestation lors de la demi-finale."

L'église russe ne soutient pas Polina

La jeune femme a par ailleurs déjà déclenché une polémique en Russie après avoir posé aux côtés de la gagnante de l’édition 2014, Conchita Wurst. Le patriarche Kirill s’est d’ailleurs exprimé sur le sujet en déclarant son mépris pour l’Eurovision et pour les "chanteuses à barbe", et il a ajouté qu’il ne souhaitait pas que la Russie gagne ce concours pour que son pays n’ait pas à accueillir, à son tour, ce genre de chanteur l’an prochain. Le pays gagnant devenant traditionnellement le pays d’accueil de l’Eurovision l’année suivante.
Ainsi le patriarche n’a pas hésité pas à préconiser, à l'inverse de l'Eurovision, les berceuses, les chants sacrés et les chansons patriotiques pour la promotion de la culture et des valeurs russes.

Conchita Wurst, de son côté, sera bien présente lors de la cérémonie, et chantera sur scène avec le rappeur Lef Boy accompagnée d’une chorale, Building Bridges, l’hymne de cette 60ème édition.

Depuis 15 ans, la Russie a multiplié de très bons classements: vainqueur en 2008 avec Dima Bilan, deuxième en 2000, 2006, 2012. Troisième en 2003 et 2007.

En France, la finale sera diffusée samedi 23 mai sur France 2 dès 20h50.

0


0
Login or register to post comments