La moitié des beurres russes non conforme aux exigences sanitaires

0

Roskachestvo, qui a été créé par le gouvernement russe "afin d'améliorer la confiance des consommateurs dans la production russe", a déclaré au journal RBK qu'il avait réalisé une étude de 64 marques russes et étrangères de beurre. Selon cette étude, la moitié du beurre vendu en Russie ne satisfait pas aux exigences sanitaires de base.

Seuls 18 marques ont été reconnues comme "haute qualité", et dix autres comme répondant aux exigences nécessaires.

Les analyses de 14 autres marques montrent qu'elles n'utilisent pas les ingrédients indiqués.Dans certains cas, la matière grasse laitière a été remplacée par de la graisse végétale. Huit autres marques avaient réduit la teneur en matières grasses de leur produit par l'addition d'eau.

En outre, 18 marques ont été jugées en violation des normes sanitaires, contenant des microbes et des bactéries potentiellement nocives telles que E. Coli.

Cette étude est la première en son genre pour les produits laitiers, mais en 2017 Roskachestvo prévoit de réaliser des études similaires sur le lait, le yaourt, le fromage et le lait condensé.

Certains fabricants ont contesté les résultats de l'étude. Albert Sufiyarov, propriétaire et fondateur de Neva Cheeses, a répliqué qu'il ne faisait pas confiance aux résultats de l'étude et a parlé de "concurrence déloyale".

"On ne sait pas comment ils ont recueilli les échantillons", a déclaré Sufiyarov. "Chaque semaine, nous faisons plus d'une douzaine d'analyses dans un laboratoire indépendant".

Sur le site web de l'agence, la liste de toutes les marques testées a été publiée. Parmi celles de qualité, Домик в деревне, Простоквашино de Danone ou encore Ecomilk.

0


0
Login or register to post comments