La gratuité de la scolarité à l'étranger supprimée

La nouvelle est tombée comme un couperet ce matin pour les parents d'élèves scolarisés à l'étranger. Dès le mois prochain, la prise en charge des frais de scolarité dans les lycées français va être supprimée.

Lycée Français Alexandre Dumas de Moscou

"J'ai de la chance dans mon malheur, je ne suis pas encore parti en vacances, je peux donc courir dans tous les sens pour faire une demande de bourse au plus vite car la somme demandée par l'école est bien trop importante pour nos moyens. Notre fils entre en terminale, il faut donc qu'il termine sa scolarité ici. Nous pensions être tranquilles avec la prise en charge et ce fut un vrai choc ce matin en découvrant le mail de Francis Nizet", explique un parent d'élève scolarisé à Pékin, à propos du courriel du conseiller ex-UMP à l’Assemblée des Français de l’Etranger.

Une mise en application subite 


La prise en charge des frais de scolarité introduite en 2007 par Nicolas Sarkozy doit en effet être supprimée avant la fin du mois, en même temps que l'adoption du projet de loi de finances rectificatives pour 2012.

La mise en application de cette mesure qui vise à faire des coupes budgétaires prend cependant de court un grand nombre de parents d'élèves de seconde, première et terminale dont beaucoup sont déjà partis en vacances.
En clair : un grand nombre d'entre eux doit trouver de toute urgence de quoi financer la scolarité de leurs enfants pour la rentrée prochaine.



Demande de bourse

"J'ai soutenu la suppression de la PEC (prise en charge de scolarité) car c'est un système qui instaurait des inégalités. Pour autant, je suis mécontent de la façon dont cette décision est prise. Je ne pensais pas que cela allait être effectif au mois de septembre", proteste le conseiller socialiste à l'Assemblée des Français de l'Etranger Marc Villard, qui déplore qu'aucune information sur les mesures d'accompagnement d'abandon de la PEC n'ait été fournie pour l'instant.

"Cela met plusieurs familles dans une situation difficile car elles se retrouvent à la dernière minute avec des dépenses non budgétées" ajoute ce dernier, qui a saisi Mme H.Conway, la Ministre délégué auprès de Laurent Fabius en charge des Français de l'étranger pour manifester sa désapprobation.

Image of Guide Voir Moscou
Manufacturer: Hachette Tourisme
Part Number:
Price: EUR 21,95

"Je trouve ça injuste de prendre cette décision aussi rapidement sans nous laisser le temps du choix. On ne peut pas rentrer en catastrophe en France et nous sommes donc coincés", confirme à Pékin un autre parent d'élève très remonté.

Il est recommandé très vivement à toutes les familles qui bénéficiaient de la PEC en 2012-2013 de déposer rapidement un dossier de bourse scolaire auprès du consulat afin que la 2ème commission locale des bourses qui se réunira à la rentrée puisse étudier leur dossier, précisait aujourd'hui le communiqué de Francis Nizet.
Mais déjà beaucoup de parents s'inquiètent :
"Même si on peut faire une demande de bourse, nous n'entrons pas tous dans la catégorie boursiers 100%, ce qui ne veut pas dire que nous sommes riches et ce qui implique qu'il va falloir casser l'épargne ou demander de l'aide à la famille pour payer la scolarité des mômes".

Retrouvez Aujourd'hui la Russie sur Facebook

Nouveau ! Aujourd'hui la Russie est aussi sur Twitter

0


0
Portrait de cetlicher

C'est un non évènement pour les pays de CEI car nous sommes peu concernés. Nous avons déjà pris les dispositions pour informer les familles.
Nous pouvons nous offusquer sur la méthode employée, jugée brutale. Mais ce n'est rien face aux rejets de bourses à caractère social qui ont eu lieu cette année. Sur toute la CEI, c'est 22 familles qui ont vu leurs demandes rejetées et que nous allons aider lors de la 2è Commission Locale. Quant aux familles qui ont vu leur quote-part réduite par le durcissement des conditions depuis 2007, on ne les compte même plus. L'enveloppe dégagée sur la PEC pourra être réallouée sur les bourses à caractère social et nous pourrons scolariser plus d'enfant grâce à la solidarité dégagée par la mesure de suppression de la PEC.
Cédric Etlicher
Elu à l'Assemblée des Français de l'Etranger pour la CEI



Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires