La France vue par la télé russe: de la drogue, des musulmans, des Noirs

La vidéo est en russe et non sous-titrée, mais les images choisies par Rossiya, la première chaîne de télévision publique russe, pour montrer Paris parlent d’elles mêmes…

russie-medias-television-societe

Début octobre, une équipe de la première chaîne publique russe est venue en reportage en France. Comme lieux représentatifs, elle a choisi Barbès et Saint-Ouen. Elle y a vu beaucoup de vendeurs à la sauvette, de mendiants Roms, de musulmans adeptes des prières de rue et de trafiquants de drogue. Ce pays, s’est-elle dit, est envahi par les étrangers.

Sur les images, le journaliste russe déambule dans les rues de Paris, et affirme que "rencontrer des Européens ici est pratiquement impossible. [...] La majorité des migrants en Europe habite en France". "Quelques-unes des ruelles parisiennes rappellent un bazar oriental", insiste-t-il.

Olivier Decrock, militant PRG à Saint-Ouen, est l’une des personnes interrogées. Contacté par Rue89, il confie avoir eu «le sentiment d’un montage un peu à charge»:
« On retrouve tous les fantasmes des Russes sur l’islam et les étrangers. C’est un traitement pour le moins tendancieux. »

Entre deux airs d’accordéon, le spectateur a même droit à une séquence où Marine Le Pen rend hommage à Vladimir Poutine. Cadeau.

(Via @Woumpah)‬‬

Retrouvez Aujourd'hui la Russie sur Facebook

Nouveau ! Aujourd'hui la Russie est aussi sur Twitter

0


0
Portrait de Ginger

Le vrai scandale c'est la veste du journaliste... Aussi rapée que son reportage !



Portrait de Ivan le Terrible

C'est exactement çà, c'est fou de penser que seule la tv russe donne une vision réaliste et pas politiquement correcte de nos quartiers dits "sensibles", comme disait Zinoviev, la désinformation à la soviétique, c'est désormais en Europe occidentale qu'on l'a, c'est une révolution copernicienne par rapport à l'époque de la Guerre Froide...



Portrait de Stella

Ce reportage ressemble à une petite vengeance de la part des Russes. Nous qui ne montrons bien souvent que les aspects négatifs de la Russie, ce reportage, bien que réducteur, prouve qu'il est facile de ne montrer qu'un seul aspect d'un pays. Voilà comment on détruit une image!



Portrait de solkatzenberg

N'en déplaise aux 'bien-pensants' de tous bords c'est hélas la réalité. Un ramassis de gueux plus ou moins honnêtes et plus ou moins respectueux des lois et coutumes de la France qui ne dit jamais tant 'Merci' que lorsqu'on lui crache dessus! Bien entendu, la France ce n'est pas que ces gens-là!

Katzenberg



Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires