La folie Zumba à Moscou

Créée dans les années 1990 par Beto Perez, un professeur de fitness colombien, la Zumba est devenu aujourd’hui un phénomène de mode planétaire. Après l’Amérique latine, les Etats-Unis et l’Europe, la Russie se met à danser sur des rythmes envoutés.

russie-moscou-sport-danse-zumba
Shakira ambassadrice de la Zumba

« Il y a trois ans à Moscou, il n’y avait pas un seul cours de Zumba », raconte Sacha, une élève passionnée. Aujourd’hui, cette discipline rassemble des adeptes de plus en plus nombreux qui se pressent dans les salles de sport de la capitale russe.

Au Lycée d’Art, en face du Park Gorki, elles sont une dizaine d’élèves, toutes des femmes âgées de 25 à 50 ans, en tenue de jogging et prêtes à se déhancher face au miroir dès les premières notes de musique. Salsa, cumbia, merengue, mambo, reggaeton ou même tango, les rythmes latinos de la Zumba sont entrainants et chaleureux.
« On est emporté par la musique et on oublie que l’on se muscle en même temps », raconte Salvina, professeur de Zumba à Moscou. «Ce n’est pas comme le fitness qui demande beaucoup de force et se pratique sur une musique électro, précise-t-elle, la Zumba a des chorégraphies simples qui touchent tout le monde. »

Près de 12 millions d’adeptes ont déjà été séduits dans plus de 125 pays. A Moscou, les instructeurs croulent sous la demande. Max, un professeur d’origine cubaine donne deux à trois cours de Zumba par jour dans différentes salles de la capitale. Et le nombre de nouveaux enseignants ne cessent d’augmenter.

La Zumba jusqu’en Sibérie

Natalia Bull est russe mais elle dispense dans le monde entier des formations de Zumba à ceux qui souhaitent devenir instructeur.

« Rien qu’en Russie, j’ai formé l’année dernière 300 professeurs », explique-t-elle. « Et il devrait y en avoir plus en 2013. Au delà de Moscou, j’ai déjà des demandes à Irkoutsk et Ekaterinbourg ».

Salvina est d’ailleurs une de ses élèves. En décembre dernier, cette Française a suivi deux jours intensifs de formation pour obtenir son diplôme. Elle conduit aujourd’hui une classe à Tchisty Prudy, dans le quartier dit « français » de la capitale.

Image of À toi la Russie !
Manufacturer: Editions Milan
Part Number:
Price: EUR 12,50

Entre la danse et sport, le nom officiel de cette discipline est Zumba Fitness, laissant ainsi supposer le but ultime de cette pratique.
Les tempos varient et l’alternance de mouvements rapides puis lents qui en découle est censée faire maigrir et sculpter la ligne. Les danseurs transpirent, se défoulent aussi. Pour Olga une Moscovite assidue de cette discipline, « la Zumba donne de l’énergie et beaucoup d’ondes positives», des éléments qui ont leur importance l'hiver en Russie.

Mais plus qu’un sport, c’est devenu un effet de mode, et sans doute aussi un divertissement, une source d’amusement entre copines. «C’est ludique, c’est sympa», explique Mélanie, 38 ans qui a proposé à quelques amies de s’inscrire avec elle.
Même les plus jeunes y prennent goût. Des ados comme des enfants de l’âge de 8 ans suivent depuis cette année des cours de Zumba avec plus d’une dizaine d’enfants de leurs âges.
« La Zumba est une danse plus attirante que la danse classique pour nos filles qui s’identifient un peu à Shakira, la star des adolescentes », explique Eléonore, mère de deux danseuses.
C’est d’ailleurs la chanteuse colombienne qui, à travers ses clips et ses danses, a notamment contribué à créer ce phénomène autour de la Zumba, jusqu’en Russie.

Retrouvez Aujourd'hui la Russie sur Facebook et Twitter

0


0
Login or register to post comments