La chaîne de télévision russe Dojd en danger de fermeture

0

La chaîne de télévision russe Dojd, considérée comme l'une des rares alternatives libérales aux médias pro-Kremlin, est en danger de fermeture depuis que de de hauts dirigeants russes ont appelé à de lourdes sanctions à son encontre... La fermeture de la chaîne pourrait bien être effective à cause du boycott des principaux diffuseurs du pays, rappelle le site Arretssurimages.net

Le 26 janvier dernier, la chaîne de télévision a publié un sondage demandant si l'Union soviétique aurait dû laisser les armées de l'Allemagne nazie prendre Leningrad pendant la Seconde guerre mondiale pour épargner des centaines de milliers de vies (environ 800.000 personnes sont mortes au cours du siège de la ville), et ce, lors de la journée de la commémoration de la fin du blocus de Leningrad (Saint-Pétersbourg).

La chaîne Dojd avait créé la polémique. Le rédacteur en chef de la chaîne, s'était également excusé dans une lettre ouverte en affirmant qu'il «n'était pas dans son intention d'insulter qui que ce soit». Des excuses qui n'ont pas suffi: plusieurs fournisseurs de télévision proches du pouvoir avaient déjà retiré la chaîne de leurs bouquets.

Aujourd’hui, Dojd continue de diffuser sur son site Web, l'abonnement annuel est de 1 000 roubles (20,50 euros), précise le Moscow Times. Cet épisode symbolise la crainte par le pouvoir russe de la télévision et de sa large diffusion, une crainte plus forte que par rapport à la presse papier, lue en grande partie par un microcosme moscovite, rappelle le site Arretssurimages.net.

Retrouvez RUSSIE INFO sur Facebook et Twitter

0


0
Login or register to post comments