La campagne de Donald Trump financée par des partis pro-russes ?

0

Le New York Times a révélé qu'une enquête ukrainienne aurait mis en évidence le versement de 12,7 millions de dollars sur le compte de Paul Manafort, qui dirige la campagne de Donald Trump, de la part Ianoukovitch entre 2007 et 2012 quand ce dernier était au pouvoir.
Pour rappel, l'ancien président ukrainien Viktor Ianoukovitch avait été renversé lors de la révolution orange en 2014, déclenchant l'annexion de la Crimée par la Russie. Mais le journal l'affirme, les preuves manquent encore.

Le "registre noir" qui entache la campagne de Donald Trump est un dossier de 400 pages, écrites en cyrillique, trouvées dans les bureaux du Parti des Régions à Kiev, la capitale ukrainienne.

L'intéressé a déclaré que ces accusations étaient "infondées et stupides", quand Clinton les a trouvé "troublantes", demandant à son concurrent de lever le voile sur les rapports que ses équipes entretiennent avec Vladimir Poutine.

Le lobbyiste a reconnu cependant que sa société avait bien œuvré en Ukraine jusqu'en 2014.

La Russie tient décidément un rôle inattendu dans cette campagne, se plaçant comme un allié potentiel mais gênant pour Trump, ou comme un repoussoir facile pour Clinton (qui est toujours empêtrée dans une affaires de fuite de data dans son parti, un coup monté par les Russes selon elle).

0


0
Login or register to post comments