La Belgique pour un nouveau sommet entre la Russie et l'Ukraine

0

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Didier Reynders a rencontré ce dimanche à Bruxelles son homologue ukrainien Pavlo Klimkin. Les relations entre la Belgique et l'Ukraine ont été évoquées au cours de cette rencontre qui a également été l'occasion, pour Didier Reynders, d'affirmer le soutien de la Belgique à un nouveau sommet international auquel participeraient la Russie, l'Ukraine, l'Allemagne et la France.
(...)
Pour la Belgique, un nouveau sommet devrait être organisé en marge de l'assemblée générale des Nations unies qui débutera à la mi-septembre à New York. Ce sommet pourrait donner un nouveau souffle aux accords de Minsk II. "Le plus important, c'est un vrai cessez-le-feu. Nous devons également aller plus loin dans les réformes en Ukraine, qui ne sont pas aisées, et dans l'éventuelle préparation d'élections locales", a poursuivi le ministre belge des Affaires étrangères. "Le monitoring de ces élections implique un libre accès aux différents arrondissements, villes et communes", a-t-il ajouté.
Didier Reynders espère par ailleurs que le dialogue avec la Russie pourra être rétabli à terme, le pays étant un acteur important dans plusieurs dossiers géopolitiques. "Pensons à la Syrie et aux négociations sur le climat", a notamment indiqué le ministre.
L'intégralité sur le site L'avenir.net

0


0
Login or register to post comments