L’humour russe s’invite dans la politique internationale

Deux spécialistes des canulars font parler d’eux en ce moment en Russie. Leur spécialité : piéger des stars et des hommes politiques par téléphone.

Connus depuis plusieurs années, Vladimir Kuznetsov (Vovan) et Alexei Stolyarov (Lexus) ont organisé de nombreux appels téléphoniques pour piéger des pops stars. On les appelle les "prankers", qui vient du mot "prank" qui veut dire farce en anglais.

Depuis peu, leurs farces débordent sur le terrain politique et récemment les deux humoristes ont fait le buzz en menant deux actions aux Etats Unis, dans le contexte très agité de l’arrivée de Trump au pouvoir.

th_prankers.jpg
Les prankers
Photo: aif.ru

Le premier canular a consisté à appeler une députée démocrate de Californie, Maxine Waters, en se faisant passer pour le Premier ministre ukrainien Vladimir Groisman. Celui-ci appelait pour se plaindre d’une nouvelle cyber-attaque russe en Afrique, au pays Limpopo, visant à mettre en place un nouveau président à leur solde, Mr Aibolit.
Il s’agissait évidemment d’un canular facilement détectable pour tout Russe car le docteur Aibolit n’est autre qu’un personnage très populaire d’un conte pour enfants créé par Tchoukovksi. Et Limpopo est un pays imaginaire issu de ce même conte.

Piégée, Maxine Waters aurait exprimé son indignation face aux actions de la Fédération de Russie et aurait promis un nouveau resserrement des sanctions.

Suite à cette farce, la porte-parole du ministère des affaires étrangères de Russie, Maria Zakharovo, a déclaré sur Facebook :

"Dr Aibolit, président de Limpopo… Les contes russes deviennent réalité ! Dieu, n’abandonne pas les Etats-unis !"

Le second canular a visé cette semaine le sénateur John Mc Cain connu pour ses positions fortes contre la Russie. Lexus et Vovan l’aurait appelé en se faisant passer pour le président ukrainien Porochenko et l’ont informé qu’ils avaient trouvé le nom du hacker russe responsable du piratage du système électoral américain. Le nom du pirate russe est абырвалг!

th_jmc.jpg
John Mc Cain
Photo: Vesti.ru

Ce nom fait aussi tilt pour tous les Russes puisqu’il fait référence à une nouvelle du célèbre écrivain russe Boulgakov, Cœur de chien. Le personnage de ce livre est un chien qui se transforme en homme après des expérimentations, et lit à l’envers le mot Главрыба (qui signifie entreprise de poissons), ce qui donne "абырвалг".

Le sénateur américain aurait pris, lui, au sérieux cette pseudo révélation.

En février 2016, c’est le président turc Erdogan qui se serait fait avoir au moment où les relations russo-turques étaient au plus bas. Les humoristes ont contacté le président turc en se faisant passer pour le président ukrainien Porochenko et son Premier ministre Arseni Iatseniouk et lui ont proposé de créer une "coalition de pays victimes de la Russie".

"Avec plaisir, n'ayez pas de doutes là-dessus", aurait répondu M. Erdogan qui a de son côté nié avoir reçu l'appel de la part des humoristes russes.

Il va sans dire que ces canulars génèrent beaucoup de blagues sur les réseaux sociaux russes, comme sur Twitter :

th_Capture_decran_2017-02-17_a_14.07.06.jpg
Amis, nous sommes habitués. Nous attendons de nouvelles sanctions sur #Limpopo Barmaley du Congrès des États-Unis ...
Twitter

th_Capture_decran_2017-02-17_a_14.16.18.jpg
Selon des informations non confirmées, le chef des rebelles # Limpopo Barmaley a été tué sous des attaques VKS RF. Trump, envoyez les troupes!
Twitter

Le porte-parole du Kremlin Dimitri Peskov s’est aussi risqué à l’humour en déclarant : "Nous apprécions beaucoup le fait que jusqu'à présent, personne n’ai eu à blâmer le Kremlin pour ces actions."

0


0
Login or register to post comments