Interview optimiste du PDG du Club Med sur la Russie

0

Le PDG du Club Med Henri Giscard d'Estaing a livré une interview dans la version russe de Forbes. Il donne sa vision du marché russe, en plein crise, quelques mois après l’ouverture du premier bureau russe à Moscou.

Au sujet de la crise sévère qui touche l’économie russe, il rappelle que le mot crise veut dire aussi "occasion" en chinois... et que le chiffre d'affaires a augmenté en 2015 de 40%.

Il explique cela par la confiance déjà acquise des Russes dans le Club Med. En temps de crise cette confiance est précieuse car la moitie des voyagistes russes ont fait faillite l’année dernière.

Il pense aussi que le modèle "all inclusive" est adapté à des périodes de crise car il permet d'avoir le meilleur produit global pour un budget déterminé et pour toute la famille.

Sur les 2 millions de clients annuels du Club Med, les Russes en représentent 12 000. "Ce n'est certes pas énorme, selon Henri Giscard d'Estaing, mais c'est une clientèle extrêmement fidèle, et pour le Club Med c'est un marché qui représente de grandes opportunités".

Le PDG table sur 20 000 clients d'ici 2018, et un deuxième bureau à Moscou.

0


0
Login or register to post comments