Guillaume Gallienne adapte Oblomov d'Ivan Gontcharov

0

Guillaume Gallienne avait incarné le rôle-titre pendant deux ans, avec la troupe de la Comédie-Française.

Dans une adaptation télévisée qu’il réalise et cosigne pour Arte, le comédien enfile à nouveau avec passion la robe de chambre d’Oblomov. Un aristocrate de Saint-Pétersbourg, propriétaire terrien désargenté, qui passe le plus clair de son temps à geindre, alangui sur sa méridienne, s’abîmant dans les rêves et les regrets d’un paradis perdu. Son ami Stolz, homme d’affaires dynamique, tente de le sortir de sa léthargie. Mais Oblomov résiste avec véhémence, préférant l’inertie à une agitation dans le monde, à laquelle il a renoncé.

Le scénario est adapté du livre du russe Ivan Gontcharov. Publié en 1859, ce classique de la littérature russe a popularisé le concept d’"oblomovisme", "le mal qui étreint Oblomov, cet état de flottement teinté de mélancolie où tout paraît insurmontable", comme le décrit Guillaume Gallienne.

Pour l’adaptation télévisée, il a inséré dans son récit des extraits de films de Sokourov, Tarkovski et Mikhalkov, projetés sur l’écran du cinéma où Oblomov écoule ses journées, entre fantasmes et complaintes nombrilistes.

"Le film, comme la pièce ou le roman, très populaire en Russie, est puissamment russe et fonctionne encore pour la Russie actuelle. (...)", analyse la scénariste Frédérique Moreau. "Le sujet d’‘Oblomov’ peut concerner toutes les personnes addict aux univers virtuels, qui risquent de passer à côté de leur vie. Le point central du film, la peur de l’autre - car trop concret - et de l’amour, rejeté par Oblomov, qui préfère se saborder et vivre à petit prix que d’affronter ses émotions, est très moderne. Oblomov est un homme qui a perdu le désir de vivre."

L’amour, justement, est incarné par la chanteuse Olga, dont l’interprète, Adeline d’Hermy, est aussi l’héroïne du deuxième film réalisé par Guillaume Gallienne, "Maryline" (sortie dans les salles françaises le 15 novembre). La comédienne a obtenu, pour "Oblomov", le prix du meilleur espoir féminin au dernier festival de Luchon.

0


0
Login or register to post comments