ForeignersLife, le premier salon dédié aux étrangers à Moscou

Les 5, 6 et 7 février 2016 se tiendra pour la première fois à Moscou un salon entièrement dédié aux expatriés et aux étrangers. Rencontre avec Patrice Le Lann, cofondateur du salon ForeignersLife.

russe-russe-expatrie-etranger-moscou-salon-travail-economie-societe

ForeignersLife est le premier salon dédié aux expatriés et aux étrangers, mais également aux Russes tournés vers l’international. Son but est de présenter tous les outils et services pour améliorer la vie des étrangers en Russie.

Il aura lieu les 5, 6 et 7 février au World Trade Center à Moscou. 10 000 visiteurs sont attendus, toutes nationalités confondues, pas moins de 120 exposants ainsi qu’un riche programme de conférence.

RUSSIE INFO : Comment vous est venue l’idée de ce salon ?

Patrice Le Lann : Nous organisons ce salon parce que nous pensons qu’il y a un réel besoin pour les étrangers en Russie. Quand je suis arrivé à Moscou en 1994, je ne parlais pas le russe, et j’ai ressenti le besoin d’être aiguillé.

L’idée de ce salon est aussi liée à mon associé, Gérald Autier. Ce projet nous est venu en 2015, alors que tout le monde nous disait ne pas avoir de visibilité sur les perspectives en Russie. Nous avons pris notre bâton de pèlerin en septembre dernier et, grâce à mon expérience des salons, au réseau exceptionnel de mon associé et une équipe de plus de 10 personnes que nous avons réunie, ce projet a pu être monté en 3 mois.

RUSSIE INFO : Quel est le concept du salon ForeignersLife ?

Patrice Le Lann : Tous les étrangers qui vivent en Russie pourront trouver une réponse aux questions qu’ils se posent. Les lois changent et il est important que tous en soient informés, aussi l’accompagnement que propose le salon est primordial. D’où également, l’idée du forum créé par mon associé qui sera un des points phares du salon. Le Forum va réunir, les 5 et 6 février, des intervenants politiques et économiques russes et étrangers de très hauts niveaux autour de thèmes aussi variés que la situation économique du pays, le développement des PME en Russie, les problèmes de corruption ou encore l’évolution du système d’éducation russe et ses perspectives à l’international. Autant de sujets qui devraient faire venir au salon des dirigeants d’entreprises étrangères.

De nombreux directeurs des ressources humaines ont déjà confirmé leur présence au salon pour rencontrer les sociétés qui s’occupent des formalités administratives des expatriés comme les sociétés de relocation ou de migration.

Il y aura un bon équilibre entre les services (65%) et les produits (35%) proposés. Dans les services, les domaines de l’éducation, de la santé, de l’accompagnement professionnel et de la migration seront, entre autre, présents. J’ai également la fierté d’avoir réuni toutes les écoles internationales, celles qui délivrent un diplôme permettant d’étudier dans tous les pays du monde. Les visiteurs pourront déguster également des produits locaux et bio, grâce à 20 fermiers présents, acheter des souvenirs et faire la connaissance d’artistes, peintres ou sculpteurs russes et géorgiens.

Je peux également vous donner une information de dernière minute : grâce à l’Association Maillot pour la Vie, présente au salon, Foreignerslife a acquis 2 maillots de football, un de Messi, porté en match et dédicacé, et un de Zidane, celui de l’équipe de France. Tous les billets d’entrée donneront la possibilité de participer au tirage au sort et de gagner ces deux maillots. J’espère que des enfants les gagneront car ce salon, en présentant une offre globale, est bien évidemment ouvert aux familles (il y aura une aire dédiée aux enfants).

RUSSIE INFO : Quelle sera la suite pour ForeignersLife ?

Patrice Le Lann : Ce salon devrait être dupliqué dans les pays où il y a de vraies problématiques d’intégration liées à la langue, à la culture et au mode de vie, comme dans les Pays Arabes, au Moyen-Orient ou en Asie et notamment en Inde.

salon.png
Le premier salon dédié aux expatriés et aux étrangers à Moscou
ForeignersLife

RUSSIE INFO : D’où vous vient cette expérience des salons en Russie ?

Patrice Le Lann : J’ai débuté dans les salons en 1995, au sein d’Intercharm, salon professionnel de la beauté, au sein duquel je m’occupais du développement marketing et international ainsi que des programmes de conférence.

Dans les années 2000, nous avons dupliqué Intercharm en Pologne et en Ukraine, et développé plusieurs autres salons notamment à Paris. Nous étions des incubateurs de salons. C’est une plateforme idéale pour rencontrer des partenaires et permettre de donner une bonne représentation de l’état d’un marché.

En 2011, j’ai quitté Intercharm après l’avoir vendu avec mes partenaires au groupe anglais Reed Exhibition. J’ai alors réfléchi à ce que je pouvais faire et beaucoup voyagé. La situation économique mondiale n’était pas brillante et donc j’ai décidé de continuer dans l’univers des salons car j’y ai une véritable expertise.

Avec mon associé Gérald, nous avons voulu repenser cet univers, en faire un lieu où il n’y a pas que des exposants mais des ateliers et un vrai programme parallèle de conférences. C’est grâce à cela que l’on attire le public. Il faut donner aux visiteurs des réponses et c’est ce que j’essaie de faire. Je leur propose une offre non pas verticale mais horizontale, prenant en compte tous leurs besoins.

RUSSIE INFO : Quels sont vos autres projets ?

Patrice Le Lann : J’ai plusieurs projets en cours, notamment Gentlemens Life, sur lequel nous travaillons actuellement pour mai prochain. C’est une idée qui convient bien à la Russie. Il s’agira du premier et unique événement dans le pays autour des Gentlemens, ces hommes qui prennent soin d’eux. Le concept de Gentlemen va au-delà des aspects purement vestimentaires, c’est une façon d’être élégant dans tous les sens du terme. Et ce, sans distinction de statut social. Le Gentleman c’est également celui qui vous ouvre une porte, qui vous offre des fleurs, qui vous sourit dans la rue sans arrière-pensée. C’est une question de code mais pas de budget.

Le programme sera composé de plusieurs ateliers du type comment se choisir une chemise sur mesure, comment offrir le bouquet de fleurs parfait ou encore comment distinguer un bourbon, d’un whisky et d’un scotch. Un Gentlemen’s award, désigné par un jury très prestigieux, clôturera cet évènement.

0


0
Login or register to post comments