Fête de la musique : Une scène russe à Paris

L’événement s’intitule « Les Russes prennent la Bastille ». Un clin d’œil à l’endroit où se dérouleront les concerts, en face de la célèbre librairie parisienne du Globe, non loin de la Bastille.

« Les Russes prennent la Bastille ». Aucune action politique n’est sous-entendue dans ce titre précise avec humour François Deweer, propriétaire de la Librairie du Globe et initiateur de l‘événement.

«Avec l’association Maxime and Co qui à l’habitude d’organiser des rencontres musicales, nous rêvions depuis plusieurs années d’organiser une scène russe le soir de la fête de la musique. Cela a été rendu possible pour la première fois cette année», confie François Deweer.

Pour cette première expérience de nombreux artistes russes qui habitent Paris, ou la région, ont été sollicités. Plus de 15 musiciens prendront successivement part à la soirée, parmi lesquels Serguei Mechkov, Slava Ardachev, Vassily Rudenko, Veronika Bulycheva, Yadviga Ivanova, Zakhar Belooussov, le pianiste de jazz Kruzz, la chanteuse Masha Fain, venue spécialement de Hambourg et encore bien d’autres.

Les festivités se dérouleront donc le 21 juin au soir, de 19 à 23 heures juste en face de la librairie et tout le long du boulevard Beaumarchais. Ce sera l’occasion de présenter des genres musicaux russes divers à travers un mélange de chants folkloriques, de romances, de chansons d’auteur, de musiques de films, de rock et de jazz. Toutes les chansons seront interprétées en russe.

th_affichefetemusique2012big.jpg
Fête de la musique
-

« La fête de la musique a la particularité de drainer des publics complètement différents. Nous croiserons des Russes vivant à Paris ainsi que des russophiles qui viendront assister aux concerts. Mais nous espérons toucher un public bien plus large de gens qui se promèneront à Paris et qui viendront au hasard des sons et de la musique…», indique François Deweer.
Un joli événement organisé par la Librairie du Globe qui connaît pourtant une passe difficile et menace de fermer si sa situation financière ne s’améliore pas.

Au delà du livre

La Librairie est en discussion avec certaines institutions pour trouver des solutions, notamment avec le Centre National du Livre qui serait prêt à la soutenir pour une partie de l’effort.

« Deux problèmes se posent : il y a d’abord les obligations financières que nous devons remplir sans quoi l’avenir de la librairie sera problématique, puis la question du tournant que nous devons prendre dans un marché qui a changé. Toutes les librairies souffrent d’un manque de fréquentation. Pour palier à ce manque, nous souhaitons aller vers un nouveau modèle en créant un espace culturel », explique François Deweer.

Dans ce contexte, deux projets ont été lancées : « Nous avons désormais un cinéclub où deux films russes ont déjà été projetés. Et à la rentrée si nous sommes toujours là, nous lancerons une série de projections de documentaires russes avec des sous-titres. Nous avons aussi un projet de programme de conférence qui devrait démarrer… si on arrive à mettre tout cela en place, alors nous aurons la possibilité de créer un intérêt nouveau pour le lieu. »

Mais en attendant, place à la musique pour cette première soirée russe tant attendue.

Info sur la page Facebook de l'évènement:

La Librairie du Globe se situe au 67 boulevard Beaumarchais (3ème)
métro Chemin Vert

Retrouvez Aujourd'hui la Russie sur Facebook

Nouveau ! Aujourd'hui la Russie est aussi sur Twitter

0


0
Login or register to post comments