Faut-il démolir les monuments de Lénine ?

0

Seulement 14 % des Russes sont en faveur de la démolition des monuments représentant Lénine.

Vladimir Ilitch Lénine a en effet une valeur symbolique pour les Russes, d’après les sociologues, et 57 % des personnes interrogées estiment que son rôle dans l’histoire a été positif, soit 17 % de plus qu’il y a 11 ans.

Son image s’améliore chaque année comme l’a découvert le Centre Levada à l’occasion de son enquête lors de l’anniversaire de l’un des organisateurs de la Révolution d'Octobre de 1917, le 22 avril dernier, et publiée dans le journal Kommersant.

Le secrétaire exécutif de la Société historique russe Andrey Petrov a déclaré que pour les Russes, "Lénine est le fondateur de la période soviétique, le premier chef de l’Etat soviétique".

26 % des personnes interrogées affirment "qu'on se souviendra de lui mais que personne ne suivra son chemin", 23 % pensent qu’il "a conduit le pays vers le progrès", 21 % affirment que ses idées "étaient déformées par ses partisans" et 9 % qu’il "a conduit les gens vers un avenir meilleur".

Seuls 5 % des Russes pensent que son rôle dans l’histoire du pays a été très négatif. Et 15 % disent qu’il a conduit le pays "sur la mauvaise voie, ce qui a été la cause de bien des malheurs et des problèmes" et qu’il avait tort au sujet du communisme.

Aujourd’hui 31 % des Russes souhaitent laisser le corps de Lénine dans le mausolée sur la place Rouge. La question est de savoir où l’enterrer précise le directeur adjoint du centre Levada, Alexeï Grazhdankin. 26 % des gens souhaitent qu’il soit enterré au cimetière Volkov à Saint-Pétersbourg et 32 % au mur du Kremlin.

Enfin, selon lui, le nombre de Russes attachés aux symboles de l’ère soviétique augmente et même à Moscou la majorité des gens souhaite le retour du monument à Félix de fer (Félix Dzerjinski, membre des bolchéviques, mais surtout fondateur de la Tchéka, la police politique devenue au fil du temps l'actuel FSB).

0


0
Login or register to post comments