En Russie, une association propose la création d'une police linguistique

0

L'association russe, Roman Doschinsky, des enseignants de langue et de littérature propose de créer en Russie une police linguistique pour lutter contre la prédominance des mots étrangers.

Selon Doschinsky, les enseignes, comme les noms des cafés ou des magasins, font aussi partie de l'environnement culturel, et si elles engendrent un mélange d'écriture en cyrillique et en latin, les enfants risquent d'apprendre une image déformée des mots.

L'association dit aussi se référer à l'expérience de France où il y a une loi qui prescrit un nombre admissible de mots étrangers pour les chansons.

En juin 2016, le président du Conseil d'Etat de Crimée, Vladimir Konstantinos, a considéré que l'emprunt de mots étrangers dans le langage était obscène. En juillet 2015, le chef du Parti libéral-démocrate, Vladimir Jirinovski, a déclaré que les emprunts dans la langue russe gâchaient l'image de la Russie. Enfin, en décembre 2014, le président russe Vladimir Poutine avait déjà exhorté à éviter la romanisation inutile de la langue russe.
"Dans quel pays vivons-nous ? Tout est bon dans la modération " avait-il dit.
Source : Lenta.ru

0


0
Login or register to post comments