Elections en Russie : victoire du parti au pouvoir Russie Unie

0

Le parti au pouvoir Russie Unie a remporté sans surprise dimanche les élections municipales à Moscou et celles des gouverneurs de région à travers la Russie, l'opposition libérale étant pratiquement écartée du scrutin, selon les chiffres officiels publiés lundi.

Le parti Russie Unie du Premier ministre Dmitri Medvedev a obtenu 28 sièges sur 45 à la Douma de Moscou, a indiqué la Commission électorale locale dans un communiqué.

Le Parti communiste a remporté 5 sièges, le parti patriotique Rodina et le Parti libéral démocrate russe ultranationaliste et populiste LDPR) ont obtenu un siège chacun. Dix sièges ont par ailleurs été remportés par des candidats sans parti, selon la même source.

Tous les candidats sans parti étaient soutenus par Russie unie, a déclaré à l'AFP l'analyste Grigori Melkoniants, qui co-dirige l'ONG de défense des droits des électeurs Golos, en soulignant que les vrais candidats de l'opposition n'ont pas été autorisés à participer au scrutin.

La journaliste d'opposition et défenseur des droits de l'Homme Olga Romanova n'a ainsi pas pu se présenter comme candidat sans parti, la commission électorale de Moscou estimant que 19% des signatures de soutien à sa candidature étaient invalides.

Dimanche, des élections municipales et celles des gouverneurs de région se sont déroulées en Russie, y compris pour la première fois en Crimée, péninsule ukrainienne rattachée en mars par la Russie.

Les candidats du pouvoir ont remporté les élections dans l'écrasante majorité des régions, selon les résultats officiels préliminaires.

Ainsi, les candidats de Russie unie ont été élus ou réélus aux élections de gouverneurs dans 28 régions sur 30 où a eu lieu le scrutin dimanche, a indiqué la Commission électorale centrale.

Ces élections témoignent d'un soutien très large de la population, relève l'expert Alexeï Makarkine, du Centre des technologies politiques, tout en reconnaissant que tous les adversaires sérieux (du pouvoir) ont été empêchés de participer au scrutin.

Les déclarations du Kremlin sur son intention de faire de ce scrutin des élections concurrentielles sont restées des mots, commente pour sa part le quotidien économique Vedomosti.

Les candidats représentant une menace pour le parti au pouvoir n'ont pas pu y participer, souligne-t-il.

Parmi les entraves à la concurrence réelle à ces élections le journal cite notamment un nombre trop élevé de signatures de soutien que devaient présenter les candidats indépendants, entre 3% et 10% selon les régions.

Les gouverneurs, membres du parti Russie unie, se sont représentés aux élections contre des candidats chargés de créer un semblant de concurrence, assure Vedomosti.

Comme prévu, les premiers résultats des élections de gouverneurs de région n'ont apporté aucune surprise. Les gouverneurs actuels ont remporté une victoire convaincante, constate le quotidien Nezavissimaïa gazeta.
Source AFP

Retrouvez RUSSIE INFO sur Facebook et Twitter

0


0
Login or register to post comments