Economie : la Russie résiste à la baisse des prix pétroliers

0

Au premier trimestre, l'économie russe est restée en récession mais sans plonger comme l'année dernière : le PIB s'est contracté de 1,2 % par rapport à la même période de 2015. Les autorités anticipaient une baisse de 1,4 % et de nombreux experts une diminution au-delà de 2 %.

A quatre mois des élections législatives qui s’annoncent périlleuses, c'est une bonne nouvelle pour le Kremlin. D'autant plus que, parallèlement, d'autres indicateurs se stabilisent, comme la hausse des prix ou les dernières statistiques des ventes au détail et de la production industrielle.

Depuis janvier, l'économie russe semble mieux résister que prévu à la baisse des prix pétroliers. Après avoir déjà subi l'an passé la chute des cours, elle a mieux digéré la déroute du marché en début d'année.

Grâce à cette meilleure conjoncture, les autorités se mettent même à croire de nouveau à un retour de la croissance dès la fin de l'année (+ 1,2 % au quatrième trimestre) mais les experts demeurent moins optimistes : la Russie peine toujours à trouver de nouvelles sources de croissance et la consommation et les investissements restent en berne.
En savoir plus sur le site des Echos

0


0
Login or register to post comments