De nouvelles sanctions contre la Russie ?

0

Les États-Unis et le Royaume-Uni, réunis à Londres, ont averti dimanche 16 octobre que les Occidentaux envisageaient de nouvelles sanctions économiques ciblées contre la Syrie et la Russie en réaction au siège d'Alep.

La veille, une rencontre était organisée à Lausanne (Suisse) entre John Kerry, son homologue russe Sergueï Lavrov et les acteurs régionaux.

"Nous envisageons des sanctions supplémentaires et nous voulons nous montrer clairs, le président Obama n'a exclu aucune option pour le moment", a déclaré depuis Londres, John Kerry, à l'issue de la réunion de dimanche sur la Syrie, en présence des pays "affinitaires", c'est-à-dire uniquement les soutiens de la rébellion syrienne.

Le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson a pour sa part affirmé que de "nombreuses mesures" avaient été proposées, "dont des mesures supplémentaires contre le régime et ses partisans". "Ces mesures toucheront les auteurs de ces crimes", a-t-il mis en garde.

John Kerry a minimisé la possibilité d'une action militaire, ajoutant qu'il était de son devoir d'épuiser toutes les solutions diplomatiques.
"Nous discutons de tous les mécanismes à notre disposition mais je ne vois nulle part en Europe un grand appétit pour partir en guerre", a-t-il ajouté après cette réunion où était également présent le ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault.
Ce dernier a expliqué que "beaucoup d'initiatives" avaient été abordées. "Nous n'avons pas conclu sur toutes mais il y a un large consensus sur la nécessité des pressions", a-t-il ajouté devant la presse française.

0


0
Login or register to post comments